X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 154 / 426

1173 views

0 shares

0 downloads

0 comments

154 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

fenêtres publicitaires sauvages "pop-up" qui jaillissent que vous vous connectez à certains sites

mieux encore les "pop-down" ou "pop-under" qui restent cachés et ne s'affichent que quand vous fermez votre navigateur   www.siliconvalley.com/docs/news/svfront/062170.htm, largement utilisés par Amazon dans le cadre d'un contrat avec Yahoo! , il permet une publicité ciblée en fonction du parcours sur le célèbre annuaire (près d'un internaute sur 3 finit par céder à la tentation et suit effectivement le lien proposé vers Amazon). Les sites pour adulte en font un large usage de pop-under en cascade, à tel point qu'il faut parfois arréter son ordinateur pour y échapper…

Le "mouse trapping" : quand vous cliquez pour fermer une  fenêtre, cela vous en ouvre encore une ou plusieurs autres (très développé dans les sites pour adulte qui tentent par tous les moyens de "racoler" le client)

Le mailing publicitaire de masse (SPAM voir page 91)

Mais toutes ces formes de publicité envahissante avec leurs débordements qui sont parfois chères et souvent contre-productives, sont aujourd'hui clairement perçue comme une pollution par l'internaute, et bien qu'encore majoritaires en volume, sont en voie de régression en part relative

Certaines, comme le spam, sont illégales et en 2003, un premier arrêt a conduit à une condamnation en France

Les internautes expérimentés (qui sont ceux qui achètent) sont nettement moins de 1% à leur attacher le moindre intérêt (contre 5% pour les néophytes) et cela les fait plutot fuir.

De plus il existe maintenant des filtres permettant d'éliminer la pub (pour le courrier comme pour la navigation) en désengorgeant les boites aux lettre et en accélérant le chargement des pages

Bien entendu il y a aussi des anti-filtres qui détectent ceux-ci et bloquent l'accès au site et il existe des techniques de voyou, voire de pirates qui permettent de passer outre les systèmes chargés d'arréter les messages publicitaires, mais cette effraction est totalement à proscrire pour une entreprise sérieuse et peut-on séduire un client par la contrainte?...)

Les internautes allergiques aux publicités utilisent des programmes comme Adkiller www.adkiller.com , Adsubstract http://cgi.zdnet.com/slink?46968:5295731 ou Junkbuster http://internet.junkbuster.com, WebWasher www.webwasher.com . La société Adkey www.adkey.com  s'apprête à commercialiser un programme qui permet à un site de refuser son accès aux internautes ayant installé un filtre anti-pub: un Killer de pubkiller

C'est pourquoi se développent des stratégies beaucoup plus sophistiquées en essayant d'être perçues comme apportant un divertissement (advertainment www.hotwheels.com de mattel ou www.kswiss.com ) ou un service à l'internaute: "

La publicité pour la pizzeria de sa rue  apparaît au moment où il a faim, le livre en promotion correspond à son centre d'intérêt, les balles de golf vont avec les club qu'il a acquis il y a un mois, il peut voir en temps réel le montant des enchères sur un produit analogue à celui qu'il consulte, une idée de cadeau vient à point nommé le jour de son anniversaire de mariage,une proposition de voyage à Lisbonne apparaît sur le moteur de recherche quant la question porte sur cette ville…

De plus en plus, afin d'éviter les réactions d'allergies qui provoque une publicité invasive, les propositions commerciales ne sont faites qu'après s'être assuré de l'accord du prospect : c'est le "permission marketing

Il convient pendant les phases de développement être particulièrement attentif aux insatisfactions des clients qui peuvent s'exprimer au sein des news group voir page 202 ou à travers les sites protestataires voir page146 afin d'améliorer les produits et d'adapter la communication

Signalons enfin que la publicité joue un rôle majeur dans l'économie de l'Internet : beaucoup de sites éditoriaux ne peuvent offrir de riches contenus gratuitement que grâce à la publicité (une dizaine de milliards de dollars en 2001), mais c'est ce qui a mis en difficulté de nombreux sites qui comptaient essentiellement sur cette source de revenu (les tarifs de l'e-pub a baissé d'un tiers entre début 2000 et début 2001 et la majorité des sites Internet européens dépassent les 60% d'espaces publicitaires invendus, selon Jupiter-MMXI).

4.1.4.3.2.4 un domaine promis à un brillant développement: mesure d'audience, base de facturation

Plus encore que dans la presse traditionnelle se pose la question de l'outil de mesure fiable susceptible d'être accepté par les partie pour asseoir la facturation

Pour ce qui concerne la publicité "classique" sur le web  éléments mesurés s'affinent progressivement et conduisent progressivement à engager les agences sur les résultats et plus sur les moyens

des "hits" au CPM "cout pour mille pages vues", avec tarif adapté au profil des visiteurs: entre 10 et 100€ aux mille pages selon la spécialité du site. un site généraliste "tout public" sera au bas de la fourchette, un site très spécialisé attirant un public à haut revenu sera à l'inverse en haut. (Un site sportif comme "Outdoor Attitude" par exemple www.outdoor-attitude.com, racheté en 2002 Didier Richard pour le compte de leur site Mabalade.com annonçait des tarif entre 30 et 50€)

Un site généraliste pourra cependant facturer plus cher s'il est capable d'adapter la publicité au profil du visiteur (par exemple dans les moteurs de recherche apparition de la publicité en fonction des mots clés demandés)

En 2001 les prix ont baissé en moyenne de 30% le CPM passant de 30 à 20$ (source jupiter MMXI). Selon AdLink ils seraient tombés de 2 à 5€ en 2002 pour des achats en nombre non qualifiés

puis aux PAP "pages vues avec publicité"

puis prise en compte du taux de clic (clic through) et de la qualification du profil des internautes (Procter&Gamble a indiqué qu'à compter de juillet 2000 il ne rémunérerait plus ses agences à l'audience mais au taux de clic)

pour arriver à un pourcentage sur les ventes réalisées (liens marchands).

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1173
Page views1173
Page last viewedSun Dec 11 04:31:39 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments