X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 183 / 426

1442 views

0 shares

0 downloads

0 comments

183 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

procurement, Net 2003 www.afnet.fr

Voir aussi le chapitre sur les Market Places : celles-ci offrent pour la plupart des services d'appel d'offre page 251

On a vu plus haut que cela était un des composants de Autobytel ou Springstreet.com (anciennement Allappartments.com)

Aux USA des "courtiers" se sont installés sur ce créneau pour mettre en concurrence des fournisseurs de crédits hypothécaires comme Eloan www.eloan.com permettant ainsi à leurs clients de voir leur taux de prêts baisser de 0,75 % en moyenne.

Verticalnet www.verticalnet.com, créé en 1995 par un ancien cadre d'AOL, qui fédère en communautés électroniques plusieurs dizaines de secteurs professionnels organise entre eux des sites d'appel d'offre et de ventes aux enchères qui ont tendance aujourd'hui à remplacer les ventes à prix catalogue.

En France, un exemple extrêmement intéressant : celui de Graphic Village www.imprimfr.com. Cette communauté professionnelle d'un millier d'imprimeurs s'est organisée (sous l'impulsion de l'ex-Compagnie Bancaire) pour permettre à leurs clients de les mettre en compétition, entraînant ainsi une baisse prix de 10 à 20 %.

Cette façon d'opérer pourrait apparaître à première vue quelque peu "masochiste" mais, comme le souligne Jean-Michel Billaut "aujourd'hui, si vous êtes en dehors du site, vous êtes en dehors du coup donc morts" :

Dans une optique internationale les membres de Graphic Village ont ainsi acquis une visibilité et une capacité d'attirer les clients difficilement imaginable dans l'approche traditionnelle et la baisse des prix consentis est largement compensée par l'économie des coûts commerciaux que permet cette technique de vente.

Cette évolution conduit le cabinet zona research &w www.zonaresearch.com  à prédire la fin des prix catalogues dans de nombreux secteurs industriels.

A noter qu'un entrepreneur allemend, Fabian Löw prévoit de lancer en 2006 des enchères inverséespour des emplois sur le modèle de celui qu'il a déjà lancé début 2005 en Allemagne www.jobdumping.de (les echos 24/5/05)

4.1.5.7 Un outil pour toutes les bourses

Internet est à l'évidence un outil particulièrement bien adapté pour les Bourses

Toutes les Bourses, dont l'objet même est de rapprocher une offre proposée par un grand nombre de fournisseurs et une demande pouvant provenir d'un grand nombre de clients, devraient rapidement utiliser les potentialités d'Internet.

Les opérateurs actuels sauront-il s'adapter ? Verra-t-on émerger de nouvelles entreprises créées pour profiter de cette opportunité qui déstabilisera les structures anciennes parfois peu mobiles ? :

4.1.5.7.1 A tout seigneur tout honneur : les bourses des valeurs les "ECN" ou bourses électroniques

Beaucoup moins couteuses que les bourses traditionnelles les plateformes de négociation électroniques, "bourses électroniques" ou "ECN" (Electronic Communication Network Network), travaillent simultanement sur toutes les places financières, sont opérationnels parfois jusqu'à 23h sur 24.ce qui leur permet d'opérer aussi sur les places étrangères

En 1998 on recensait 12 plateformes électroniques de transaction utilisant Internet, 80 en 2000 (et même 300 en comptant les plateformes privées des institutions financières) qui captaient 50% des opérations effectuées aux US Devant leurs atouts évidents Forrester Research et Jupiter communication s'accordaient en 1999 pour estimer que le marché du courtage en ligne, qui était de 145 Milliards de dollars en 1998, atteindrait 3.000 Milliards de dollars en 2003

En 2001, ils avaient déjà capté 22% des transactions du Nasdaq et 6% du Nyseet ils décidaient d'interconnecter leurs systèmes informatiques pour mieux informer leurs clients:

Lesprincipaux  ECN se nomment Instinet (qui a racheté Island en 2002), Archipelago (ARCA), Bloomberg (BTRD),  Island (ISLD), SelectNet (NASD), Spear Leads (REDI)

En Europe Virt-X www.virt-x.com (ex Trade-Point)a lancé à Londre en juin 2001 la "première" bourse électronique pan-européenne avec pour objectif 10% du marché européen sur les valeurs vedettes

En France Anthium Finance (ex-Web-Bonds) a lancé mi 2001 "Web After Hours" qui permet de négocier en dehors des heures de bourse www.anthium.com

La chute des cours et des volumes de transaction accompagnant l'éclatement de la "bulle" a rendu cette prévision caduque, et  bien entendu, là comme ailleurs, à cette phase de créativité bouillonnante a succédé une période de rationalisation, mais néanmoins le nombre de clients continue d'augmenter, tant et si bien que le prochain cycle de hausse verra sans doute une nouvelle envolée des transactions en ligne … mais sur les bourses "traditionnelles", ces dernières ayant racheté au prix fort les ECN pour être en mesure de répondre aux besoins de leurs clients :c'est donc le fonctionnement même des bourses et les plateformes de négociations telles que nous les connaissions qui sont actuellement remis en cause

Le Chicago Board of Trade qui effectuait encore 95% de ses transactions sur le parquet n'a décidé qu'à l'été 1999 de basculer sur un marché électronique et parce qu'il était sous la menace de William Porter, fondateur d'e-trade, qui projetait de lancer un marché des options sur action avec des coûts de transaction beaucoup plus bas

En  1999 Richard Grasso alors président du NYSE (New York Stock Exchange) sous la pression de ses gros clients qui avaient commencé à dévier leurs opérations vers les marchés électroniques (ECN) annonçait une évolution semblable malgré les menaces que fait peser cette orientation sur l'avenir de ses opérateurs comme les teneurs de marché :

2005 a vu les multiples rebondissements des projets de rachat d'Instinet par le Nasdaq (pour 2 milliards de dollars) et d'Archipelago par le Nyse (la valeur d'archipelago atteignant de l'ordre de la moitié du Nyse) pour

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1442
Page views1442
Page last viewedSat Jan 21 04:36:54 UTC 2017
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments