X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 184 / 426

837 views

0 shares

0 downloads

0 comments

184 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

permettre à ce dernier de se moderniser en offrant des transactions totalement informatisées: il achète ainsi une technologie plus rapide et moins chère qui élimine à terme les intermédiaires (la marge du Nyse est de 3% de son CA contre 22% pour Archipelago!) des horaires d'ouverture beaucoup plus larges mieux adaptés aux transactions internationales … et une capacité de négociation sur le Nasdaq dont il représente déjà 23% des volumes

cette évolution conduira tant le Nasdaq que le Nyse à changer de statut … afin de se faire coter en bourse!!

Au niveau Européen les bourses ne sont pas en reste avec la création d'Euronext, cotée en bourse depuis 2001 et déjà fortement informatisées

Par ailleurs une multitude de nouveaux courtiers ont émergé aux USA,

citons parmi les principaux :

Deux géants Charles Schwab www.eshwab.com qui a conquis 7 millions de clients (55$ par transaction pour les ordres passés par téléphone et 29,95 par internet) (fev 2001)

et surtout E-trade (www.etrade.com ) qui avec ses 3,7millions de clients (mai 2001), son tarif inchangé depuis l'origine de 14,95$ par transaction, son chiffre d'affaire de 245 millions de dollars et malgré son déficit atteignait une capitalisation de 12 milliards de dollars

Datek www.datek.com (fusionné en 2002 avec Ameritrade ce qui leur permet d'arriver en 4ème place avec 2,7 millions de client fin 2002)a apporté une nouvelle révolution dans ce domaine

@ - en affichant les cotations en temps réel ("streaming quote", mise à jour chaque seconde),

@ -  en effectuant la compensation d'une large partie (60%) des ordres entre ses clients, (grâce à Datek Online Clearing Corp)

@ - en assurant l'exécution des opérations en temps réel (garantie moins de 60 secondes, au delà le client est remboursé), car il possède Island www.island.com qui est un ECN (Electronic Communication Network ou "bourse électronique") ayant capacité à exécuter les transactions pour des coûts très inférieurs sur les valeurs cotées sur toutes les places mondiales, offrant une plage horaire notablement plus large (12h contre6h30). Island a fusionné avec Instinet en 2002 : ils assurent à eux deux 22% du volume des échanges du Nasdaq

Il représente aujourd'hui 12% des transactions sur le Nasdaq

@ -en tenant la comptabilité de ses clients en temps réel : ceux-ci peuvent alors immédiatement réinvestir. Chaque client de Datek réalise 15,8 transactions par trimestre cotre une moyenne de 3,5 pour les concurrents

@ -bien entendu il assure conseils analyses et fonctions d'alerte à ses clients

@ - avec un coût forfaitaire encore inférieur (9,95$): ce ne sont pas seulement les intermédiaires financiers classiques dont l'existence est menacée mais les bourses traditionnelles elles-mêmes

Datek 850 employés, qui était à la 4ème place des e-traders avec 837.000 comptes actifs en 2002, dépensait 450$ par client nouveau soit 9 mois de commissions. Il a levé 300M$ pour financer son développement

Brown&Co www.brownco.com et protade www.protade.com sont actuellement les moins chers  (5$ par transaction), mais ne fournissent quasiment aucune information "

Mentionnons également des fournisseurs d'information boursière

Quote.com http://quote.com (racheté en sept99 par Lycos) fournit une information précise et de qualité indispensable aux cyber-boursiers (l'entreprise a des clients en direct, mais fournit aussi e-trade, Charles Schwab ou Fidelity)

En France le leader semble être Boursier.com www.boursier.com, lancé en 1998 il atteint en sept99 500.000 pages vue par mois avec un taux de croissance de 100% par trimestre

Notons également l'émergence de véritables places de marché avec système d'enchères inversées pour les produits financiers comme bfinance

Afin de répondre aux besoins de financements des trésoriers d'entreprise bfinances www.bfinance.com met en compétition 217 banques internationales : en 2000 il avait déjà réalisé un volume de transactions de 1,5 milliards d'euros

Dans son rapport la COB souligne "traditionnellement, l'information riche avait une diffusion réduite et une diffusion large impliquait de limiter cette information: l'Internet permet de concilier ces deux caractéristiques jusqu'alors contradictoire, et cela à un coût minime"

Elle concluait avec un sens remarquable de la litote "il est encore prématuré d'affirmer qu'internet deviendra le moyen de diffusion dominant pour l'information financière"

Cette évolution a pris la forme d'un raz de marée pendant la période d'euphorie de la bourse et déjà 15 à 20 % des transactions effectuées par des particuliers passent par ces nouveaux courtiers, ce qui n'est pas sans influence sur l'augmentation du nombre des transactions, la volatilité des cours (il n'est pas rare de voir des entreprises dont la cote a été multipliée par 10 entre le printemps 1999 et le printemps 2000 et divisé par 3 à l'été 2000 et par 20 en 2002… et cela ne concerne pas que les start-up) et la cote atteinte par les "valeurs internet"

On a même vu timidement apparaître l'introduction en bourse virtuelle, directement sur le web, d'une petite brasserie new-yorkaise (Spring Street Brewery) et la création d'une firme spécialisée dans ce type d'introduction en bourse (IPOnet) qui a reçu l'agrément de la SEC. www.corp.ca.gov/commiss/op6600.htm

L'Allemande Net.IPO, première banque d'affaire européenne sur Internet a participé au cours de son premier exercice clos en avril 2000 à 20 introduction en bourse www.netIPO.de www.netIPO.fr et www.netIPO.it . notons également, toujours en Allemagne Going-Public www.going-public.com

Notre pays a connu pour sa part en 1998 une particulière effervescence : ce n'étaient pas moins de 4 à 5 nouveaux sites francophones concernant le domaine financier qui s'ouvrent chaque jour: là encore une décantation a du se faire

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views837
Page views837
Page last viewedSat Dec 03 15:51:06 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments