X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 224 / 426

1081 views

0 shares

0 downloads

0 comments

224 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Pour ce faire la première initiative a été de regrouper physiquement sur une "plateforme technique" (Guyancourt pour Renault) les bureaux d'étude de l'architecte industriel et de ses sous-traitants majeurs: le délai a pu ainsi être rammené à 3 ans. Mais cette solution présentait 3 graves inconvénients

Les équipes de développement des sous-traitants étaient coupées de leurs bases

Il n'était possible d'associer qu'un nombre limité de partenaires industriels (alors même que l'industriel "architecte" se recentre sur son cœur de métier et sous-traite chaque jour davantage (70% pour Renault) et Alcatel a même évoqué la notion de "fabless Company", l'entreprise sans usine, et, de fait, en 2003 le pourcentage de cols bleus est tombé à 10% de l'effectif)

Pour un fournisseur ou un équipementier écartelé entre plusieurs grands donneurs d'ordre dans plusieurs pays on voit les limites de cette organisation en terme de rigidité et de cout

Le stade suivant, celui qui commence à se développer de façon opérationnelle en 2001, consiste donc à créer une véritable plateforme virtuelle pour la conception d'un produit nouveau : tous les bureaux d'étude des partenaires associés à la conception d'un nouveau produit sont interconnectés et travaillent sur la même base de données technologique:

c'est la Virtual Network Organisation et le PLM (Product Lifecycle Management) Il est ainsi possible de gagner un nouvel ordre de grandeur dans les délais

Pour ce faire Dassault System a investi 1 Milliard d'€ pour adapter ses logiciels de CAO afin qu'ils puissent utiliser l'Internet pour l'interconnection des bureaux d'étude (Dassault associé à IBM en est le leader avec 25% d'un marché de 5 milliards d'€)

PSA et ses fournisseurs: l'Ingénierie concourrante pour réduire les délais de conception :

1 500 concepteurs utilisaient la maquette numérique chez PSA en janvier 2000,  ils étaient 3 200 en décembre 2002.

Fin des années 1980, les constructeurs automobiles européens ont adopté une organisation en "plateau-projet", réunissant physiquement  les représentants des fournisseurs, pour raccourcir les délais de conception.

Toutefois, le plateau-projet ne bénéficiait pas de la quintessence des savoirfaire du fournisseur : le délai de choix et d’amélioration de la conception, sur la base du triptyque qualité-coût-délai, était par conséquent perfectible.

Grâce aux technologies de l’Internet et à la gestion fine des droits d'accès (confidentialité), le plateau virtuel (MEETING: Moyen pour l’Entreprise Etendue Ingenum) permet de confier aux  fournisseurs une place croissante dans la conception des véhicules. en faisant abstraction de la distance géographie, grace au partage de la maquette numérique, et des simulations d’ateliers grâce aux progrès de l’usine numérique : il en résulte la division par deux des anomalies et du temps de résolution des problèmes et l'intégration des compétences des bureaux d’études des fournisseurs a permis une réduction sensible des délais.

L'accès à la maquette numérique à distance est opérationnelle depuis septembre 2001, 67 fournisseurs l’utilisaient en mars 2003. Nous souhaitons multiplier ce chiffre par trois d’ici à la fin de l’année sur l’ensemble de l’Europe, en nous appuyant sur le réseau ENX. Le groupe PSA développait ses véhicules en trois ans, notre objectif est de passer à deux" Jean-Jacques URBAN-GALINDO, PSA Peugeot Citroën, projet Ingenum, net 2003 www.afnet.fr

Renault affiche lui un objectif de 18 mois pour la conception d'un nouveau modèle et sa filiale Nissan porte la barre à 11 mois à échéance 2005!

La réduction des délais de conception est considéré par toutes les grandes entreprises américaines que nous avons rencontrées à Chicago, Cincinati et Detroit au printemps 2002 comme "the Next Big Thing" pour les 2 prochaines années. L ’objectif affiché chez tous (GE, Daimler, Boeing, Caterpillar, Tower, ..) est une division par 2 des couts et des délais (typiquement pour une voiture passage de 36 mois à une fourchette 12/18) http://www.yolin.net/Chic0426.zip

Par ailleurs l'approche consistant à considérer un produit (voiture, avion, bateau,…) comme une gigantesque base de donnée accessible en permanence tout au long de la vie du produit rend possible

Le "re-use", banque d ’organes virtuels qui permet de réutiliser des pièces déjà conçues pour d ’autres usages: économie de cout de conception, de fabrication (allongement des séries) et surtout de stocks à entretenir pour la maintenance

Carlos Ghosn a poussé cette logique chez Nissan pour toute la partie de la voiture qui ne se voit pas : en 1999 Nissan avait 24 plateformes de voitures différentes, en 2003 il assure 91% de la production avec 5 plateformes dont certaines communes avec Renault, permettant de diviser par deux le temps de lancement d'un nouveau modèle

La possibilité de procéder infiniment plus vite à des modifications de pièces qui doivent trouver place dans des ensembles complexes : Dans la division "moteur d'avion" de General Electric le délais nécessaire pour modifier une pièce est passé de 3 mois à 3 quarts d’heure

Bien entendu une des difficultés est de gérer la confidentialité, chacun des intervenant ne doit pouvoir accéder qu'aux informations strictement nécessaires à son travail, en distingant celles qu'il peut consulter et celles qu'il peut modifier: c'est le "single sign on" qui lui permet d'être identifié par le réseau global et de pouvoir accéder aux informations autorisées(et seulement à celles-là) quelle que soit l'entreprise dans laquelle celles-ci sont hébergées.

La sécurité et très symboliquement le firewall est organisée autour du projet et non plus de l'entreprise

l'identification de l'opérateur peut se faire par simple login et mot de passe ou utiliser des moyens biométriques plus sophistiqués comme chez boeing ou l'on prend l'empreinte digitale en vérifiant que le sang circule dans le doigt

à noter toutefois qu'une donnée biométrique doit être considérée comme publique et donc susceptible d'être usurpée. De plus dans le cas de "vol" il n'est pas possible d'en changer: elle sera donc plutot considérée comme un "login" (identifiant) que comme un mot de passe

Les places de marché comme Covisint offre ce service de "single sign on"

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1081
Page views1081
Page last viewedFri Dec 09 04:56:29 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments