X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 225 / 426

898 views

0 shares

0 downloads

0 comments

225 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Fisher Rosemont (Cernay) http://www.frco.com/systems entreprise issue du rachat de plusieurs PME sur les 3 continents (fabrique en particulier vannes et compteurs): pour des pièces nécessitant la collaboration USA-France avec le bureau d'étude du fondeur, le temps nécessaire passe de 15 jours à 30 minutes (en économisant de surcroît un déplacement). Pour une pièce demandant une collaborationSingapour/US/Cernay le délai est passé de 3 semaines à 90 minutes

Lafarge Peinture www.lafarge-peintures.fr a développé un mini-extranet qui relie les machines à teinter de ses 250 revendeurs qui permet un accès direct a la banque de donnée des référentiels de couleur et de réaliser ainsi automatiquement et avec une grande finesse les mises à la teinte. Il est prévu d'ajouter beaucoup d'autres services à Colorsystem

Renault et Dassault expérimentent ces nouvelles méthodes mais son extension aux petits sous-traitants est aujourd'hui encore très difficile à cause de l'étroitesse des bandes passantes et le coût des liaisons spécialisées à haut débit, ce qui limite l'utilisation aujourd'hui à un extranet pour les principaux sous-traitants et équipementiers qui peuvent être reliés par fibre optique: d'ores et déjà cependant en 2001 Renault affiche une économie de 1 Milliard de Francs et une réduction de 12 mois sur les délais

Cadence Design System qui a interfacé son produit avec Internet (I-Cadence) considère que cette capacité d'intégration des bureaux d'étude permettra de gagner 30% au minimum des coûts de développement

Nous avons également pu voir à Oakland en Californie une application, en cours de test, permettant à une PMI d'envoyer son programme de forgeage à un laboratoire, et de recevoir, en retour, le résultat de la simulation (autorisant ainsi une mise au point par itérations) http://www.ecrc.org

Il ne faut pas croire que ces méthodes de travail ne concernent que les grands groupes : les PME en retirent le même type d'avantages et il s'agit parfois d'une condition de survie dans des marchés de plus en plus concurrentiels à l'internationnal

Stypen www.stypen.fr  à Auxerre est une PME spécialisée dans les instruments d'écriture, qui fabrique de nombreuses gammes de produits sous sa marque ou sous des marques de luxe. C'est aussi un gros fournisseur d'objets publicitaires

Cette entreprise est amenée à créer de nombreux nouveaux modèles :

* pour le marché publicitaire il s'agit le plus souvent d'habiller les stylos selon les souhaits du client (combinaison de couleurs, choix de la matière, insertion de logos, impression, gravure…)

La société a développé un extranet permettant à ses clients, en général avec l'aide des commerciaux de Stypen, de créer le stylo de leur choix. Ceci se fait en temps réel et permet une entrée sans ressaisie dans les chaînes de production

* Mais l'entreprise doit régulièrement lancer de nouvelles gammes avec changement de la forme de ces instruments d'écriture

Dans ce cas la création et la fabrication de moules est une activité critique pour elle et les délais de fabrication sont déterminants.

Jusqu'à une période récente ses fournisseurs demandaient des délais allant jusqu'à 3 mois. Dorénavant Stypen a trouvé un mouliste coréen capable de travailler en ingénierie simultanée avec elle pour la conception des moules : le moule est fabriqué et livré usine avec des délais inférieurs des deux tiers à ses fournisseurs traditionnels français et pour un prix deux fois moindre.

Alpha-c, voir page 246 petit groupe d'entreprises de mécanique dont nous avons déjà parlé www.alpha-c.com s'est brutalement aperçu qu'il allait perdre un de ses gros clients qui déplaçait ses activités aux Etats Unis.

Elle produisait pour lui des moules pour la fabrication de cannes de golf et les méthodes de travail classiques n'étaient, avec la distance, plus compatibles avec les délais.

L'interconnexion de ses bureaux d'études via Internet avec ceux de son client a permis en travaillant de façon coopérative sur les fichiers de conception assistée par ordinateur (CAO) de faire chuter le temps de fabrication d'un moule de 1,5 mois à moins d'une semaine : le client a été conservé et il constitue maintenant une très utile référence

Des professions comme les moulistes ou les fondeurs paraissent particulièrement menacés s'ils n'arrivent pas à définir des process de "conception-fabrication" beaucoup plus collaboratifs avec leurs clients : plutot que de déployer des efforts sur l'aspect juridique de contrats souvent basés sur une méfiance réciproque entre professions, il serait hautement souhaitable de mettre l'accent sur l'efficacité du travail en commun pour concevoir et produire les pièces et obtenir ainsi un vrai gain de compétitivité prix/qualité/délai qu'il sera alors possible de partager

Le Cetim a entrepris un premier effort en ce sens en 2003, mais la question est très voisine pour tous les sous-traitants devant usiner des pièces complexes avec des machines à commande numérique

En 2005 nos visites sur le terrain (Jura, Savoie, champagne Ardenne, …), nous ont montré de gros progrès dans ce domaine : sans passer toujours à une véritable co-ingénierie il y a au moins des echanges de fichier par messagerie qui évitent les ressaisies avec les couts, les erreurs et les délais que cela implique : 2 gros handicaps sont encore soulignés

L'hétérogéneité des logiciels de CAO

La faible bande passante qui handicape très sérieusement beaucoup de PME PME

A défaut d'une véritable ingénierie concourante, qui exige que tous les partenaires disposent des mêmes logiciels et de débits de connection suffisants, les échanges peuvent très simplement se faire déjà par mail avec le fichier de CAO en pièce jointe

Ainsi Mayet ( PMI de 350 personnes, Pierre de Bresse), spécialiste de l'injection plastique (flaconnage pour parfum et cosmétique) envoie à ses clients  des fichiers de CAO Catia que ceux-ci peuvent  visualiser grâce à des "visualisateurs" puis révisés, annotés et renvoyés sans impliquer sans avoir besoin de disposer des mêmes

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views898
Page views898
Page last viewedSun Dec 04 22:50:16 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments