X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 234 / 426

927 views

0 shares

0 downloads

0 comments

234 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

une PMI et une communauté permet de mutualiser les investissements nécessaire

4.3.4.3.3.5 La mise en commun de stocks

Pour assurer de ne pas dépasser un certain niveau de risque de rupture de stock, le volume des nécessaire croit beaucoup moins vite que le chiffre d'affaire (il croit comme la "racine" de celui-ci)

Il y a donc un grand avantage à mutualiser ces stocks au niveau d'une communauté d'entreprises. Il en va de même pour des matériels qui ne sont utilisés que'à temps partiel (notamment certains engins de chantier

Solectron (US) spécialiste de la sous-traitance électronique, 2 M $ de CA, organisé en 6 filiales relativement indépendantes (dont une à Canéjan en Gironde)

L'Intranet a été développé pour permettre aux services chargés de l'achat des composants de créer au niveau du réseau une base de données commune, de négocier les meilleures conditions d'achat (prix, qualité, délais), de créer une bourse de composants entre les filiales permettant de réduire d'1/3 le "ferraillage" des composants en stock devenus obsolètes

Une telle organisation pourrait se transposer à un réseau de PMI travaillant dans la sous-traitance électronique?

Un exemple interessant dans le domaine du BTP : l'entreprise Decima près d'ARRAS www.decima.fr commence à fédérer les entreprises travaillant dans ce secteur d'activité pour mutualiser les stocks (ou l'usage d'engins de chantier) afin d'avoir un poids plus important en tant qu'acheteur et de réduire les stocks pour les adhérents au groupement

4.3.4.3.4 Comment se construisent de telles communautés ? les "community brokers" et les "infomediaires"

Les exemples montrent une grande diversité dans la genèse de telles communautés.

Notons tout d'abord que dans la plupart des cas des embryons de communautés existaient (syndicat professionnel, union locale, lecteurs d'une revue technique, …) mais n'avaient pas pris leur véritable essor

parce que les moyens techniques n'étaient pas adaptés

parce que l'ouverture internationale jusqu'alors limitée autorisait une organisation plus décousue, moins réactive avec une notoriété locale établie au fil du temps sans nécessiter une politique active (produits artisanaux ou gastronomie régionale par exemple).

Comment ces communautés se structurent ?

4.3.4.3.4.1 Sous l'impulsion d'un leader de la profession

@ - artisans du BTP à Colmar www.artifrance.fr : ce sont deux artisans électriciens &b qui, en s'appuyant sur leur centre technique développent l'intranet de chantier

@ - c'est le laboratoire Jacques Paltz, un des premiers à Bordeaux a avoir fait d'internet une carte maîtresse de son développement à l'international (produits de beauté) qui a fédéré Mécacyl (jardinage bio), VitalPack (nutrition végétale), vins, spiritueux et gourmandises www.aquitainevillage.com

@ - Cadremploi créé à l'origine à l'initiative de 60 cabinets de recrutement www.cadremploi.fr et regroupant maintenant la majorité de la profession (Le Figaro a depuis pris la majorité du site)

4.3.4.3.4.2 Sous l'influence d'un fournisseur commun à la plupart des membres de la communauté

Celui-ci peut avoir un intérêt à la prospérité de ses clients (tout en espérant les fidéliser en augmentant la valeur ajoutée de ses services) :

Business Village www.business-village.fr avait été organisé par les sociétés de crédit filiales de l'ex-compagnie bancaire : Cetelem, UFB Locabail, …) qui cherchaient à valoriser leur potentiel de 300.000 entreprises clientes en offrant d'une part des services spécifiques à certaines communautés, il a disparu dans le cadre du rachat par la BNP

graphic village www.imprimfr.com, le plus ancien, avec un système d'appel d'offre auprès de ses membres voir page 246 a survécu à la disparition de Business village. Les autres n'ont pas eu le temps de prendre leur envol:

laboratoires d'analyse de l'ouest, www.biologistes-village.com avec une organisation d'achats groupés

Dentaire-Village www.dentaire-village.com bati en coopération avec le groupe de presse Information Dentaire sur le même modèle

agents immobiliers www.immo-village.com qui devaient bénéficier en outre d'un accès nomade

et d'autre part il proposait une multitude de prestations à l'ensemble des communautés qu'elle hébergeait : messagerie, chatline, annuaire, organisation de voyages, mailings, revues de presse professionnelles, consultation d'une base de transmission d'entreprises et autres opportunités d'affaire, traductions, forums, avis de solvabilité, téléchargement de formulaires administratifs, recherche de subventions françaises et européennes, consultation d'experts, et sans doute bientôt une centrale d'achat

Certaines de ces prestations étaient payantes, mais grâce à une facturation de type Kiosque, celles-ci étaient prélevées globalement à la fin du mois avec l'abonnement

Peugeot a aidé ses concessionnaires les plus dynamiques a créer le 7 avril 1998, un site collectif pour les ventes de véhicules d'occasion et la reprise de véhicules anciens www.occasions-du-lion.com qui permet de présenter 3.000 voitures venant de 45 concessions (avec la garantie constructeur et clause "satisfait ou remplacé") "en trois clics la messe est dite et la voiture dans le caddie" explique Pierre Emmanuel Beau (bien entendu il n'y a pas achat en ligne…). Si aucune voiture ne répond au besoin la demande est diffusée à l'ensemble du réseau et conservée dans la base, afin de pouvoir prévenir par mail le client "au cas où"

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views927
Page views927
Page last viewedMon Dec 05 12:55:20 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments