X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 243 / 426

1312 views

0 shares

0 downloads

0 comments

243 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

4.3.5.5.2 Une plus grande efficacité pour chacun des partenaires à travers le développement d'outils collaboratifs

De toutes les enquêtes il ressort que places de marché ne sont pas considérées dans la plupart des domaines comme de simples "Bourses" analogues aux bourses des valeurs

Au delà des prix d'achat il convient aussi "d'accroitre l'efficacité de nos relations avec les fournisseurs dans la logistique et la conception des véhicules" (Hervé Guyot directeur des achats de PSA)

Les places de marché, pour les plus évoluées d'entre elles comme COVISINT, mettent en effet à la disposition des entreprises des espaces privés virtuels permettant d'échanger de manière rapide, souple et protégée des données confidentielle.

Elles assurent dans ce cadre des services complémentaires comme le "single sign on", système de gestion des droits d'accès a travers un réseau collaboratif ou le processus de suivi qualité Powerway,…

En interaction avec Covisint, à coté de l’achat sur catalogue, de la consultation en ligne, de la mise en œuvre d’enchères, Peugeot a créé un portail réservé à ses fournisseurs avec des espaces de travail sécurisés collaboratifs permettant aux équipementiers d'accéder à la "maquette numérique" de projet de voiture afin de pouvoir faire leurs propositions

Un accès Internet simple permet d’accéder au portail PSA Suppliers. Mais tant pour des raisons de volume que pour des raisons de sécurité l' accés à la maquette numérique, nécessite un accès ENX. Annick GENTES-KRUCH, Directeur B2B de PSA-Peugeot-Citroën net 2003 www.afnet.fr

Vice-pésident de GNX, site qui regroupe les leaders mondiaux de la grande distribution et qui devrait gérer des flux de 250 milliards de $ de transaction, Cédric Guyot souligne lui aussi que le principal bénéfice attendu de sa plateforme réside dans les processus collaboratifs qu'elle permettra d'instaurer sur le modèle qui a fait le succès de Wall-Mart avec sa plateforme Retail Link, mais en allant évidemment encore beaucoup plus loin

C'est ce qui explique la création Megahub http://chicago.internet.com/news/article/0,2326,5401_554981,00.html, résultat de la collaboration de GNX avec le site regroupant les industriels fournisseurs (Transora): son objectif est de permettre une meilleure gestion des flux et donc une réduction tant des ruptures d'approvisionnement que des invendus tout en limitant drastiquement les stocks et les en-cours. Ils permettront en outre des opérations promotionnelles mieux ciblées et plus réactives

De même Air-Newco qui rassemble 9 des principales compagnies aériennes mondiales a fusionné avec MyAircraft qui regroupait les grands équipementiers

Bien entendu ces nouveaux modes de travail impliquent de profonds changement dans l'organisation des partenaires ce qui implique des délais

4.3.5.5.3 poursuivre l'élaboration de standards pour mener l'intégration à son terme : les "services web", l'EAI

La mise en place de ces market place aura également des conséquences très profondes sur l'informatique des acheteurs comme des vendeurs : en effet ces processus d'achat (e-procurement) ne dégageront toute leur efficacité que si les systèmes de gestion de l'acheteur et du vendeur sont interconnectés pour supprimer toute opération manuelle lors de la transaction. C'est aujourd'hui un des savoirs-faire majeurs des plateformes de market-places que d'être capables d'assurer au mieux possible des interconnections entre informatiques incompatibles. Demain les systèmes d'information des entreprises seront conçus à partir de l'impératif d'interconnection

Une condition essentielle à remplir pour tirer pleinement partie de ces outils que sont les places de marché est de définir des standards pour les annuaires et catalogues permettant de décrire de façon "compréhensible" par tous les systèmes informatiques les objets, les services, les acteurs et les standards de leurs systèmes informatiques afin de leur permettre d'effectuer des transactions sans interventions manuelles.

Le langage XML fournit pour cela un excellent outil encore faut-il se mettre d'accord sur les "schemas" descriptifs : le standard UMA (Universal MarketPlace) avait fait l'objet de travaux à Stanford avec BizBots, mais c'est finalement UDDI www.uddi.org (Universal Description Discovery and Integration) développé conjointement par Ariba, IBM et Microsoft, et dont l'ossature a été publiée en mai 2001, qui semble devoir s'imposer.

Associé à Soap (Simple Object Access Protocol) www.w3.org/TR/SOAP il doit permettre une automatisatisation poussée des échanges en utilisant les "services Web", sortes de briques logicielles permettant à des programmes, a priori incompatibles entre eux, de communiquer (ces logiciels trouveront dans l'annuaire UDDI les parties d'application auxquelles peut accéder un partenairegrâce au langage WSDL Web Service Description Language) voir page 108

4.3.5.5.4 Pour essayer de classer les market Places il existe de nombreuses typologies.

La plus courrante distingue les places de marché verticales (correspondant à un secteur d'activité: automobile, aéronautique, tomates, spiritueux,…) et horizontales (correspondant à une fonctionnalité d'entreprise commune à tous les secteurs (logistique, finance, achats généraux, services,...)

Une autre typologie distingue les achats "hors production" et ceux qui sont intégrés à la production

Une troisième distingue les places de marché en fonction du niveau de service qu'elles offrent : simple mise en relation, appels d'offre, vente en ligne, paiement en ligne, intégration du service client, intégration logistique, design collaboratif (Hubert d'Hondt)

Une quatrième les classe par "business models" (gratuit, commission, abonnement, vente de services, modèles hybrides, …)

Une cinquième selon qu'elles sont conçues pour les pme (places de marché "publiques" comme Freemarket ou Mondus) ou pour quelques grands groupes grands groupes (places de marché "privées" comme Hubwoo-Avisium www.hubwoo-avisium.com )

Une sixième distinguera les places de marché qui fonctionnent par appels d'offre et enchères inversées (gains sur les prix d'achat) et celles qui fonctionnent sur la base de catalogues (gains sur les couts administratifs des achats)

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1312
Page views1312
Page last viewedWed Jan 18 15:28:33 UTC 2017
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments