X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 335 / 426

1011 views

0 shares

0 downloads

0 comments

335 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Leonardo Partners, club de business angel réunit 10 associés ainsi qu'une structure Leonardo Angels (qui regroupe des membres de l'Association Leonardo) qui ont apporté chacun 1MF pour créer un fond d'amorçage permettant une certaine mutualisation des risques

Fontainebleau Venture animé par Claude Rameau réunit 17 Business Angels et 2 fonds d'investissement(InnovaFrance et la Société Centrale pour l'Industrie

Apollo Invest &&w regroupe de son côté 50 Business angels

L'Electronic Business Group www.ebg.net  club d'affaire constitué de grands groupe s'essaye à ce type de démarche sous la présidence de Bernard Maître à partir de l'automne 1999 (inscriptions apuig@ebg.net)

Paris-Business-angels sous l’égide de la municipalité parisienne

2005 a vu naitre XMP-Business-Angels regroupant les Business-angels anciens Elèves de l’ecole Polytechnique et des ses ecoles d’application qui devrait a terme accroitre significativement le nombre de BA capables d’intervenir dans les sociétés technologiques

Les"clubs de rencontre" qui visent à faciliter les contacts entre les différents partenaires de la création d'entreprise, notamment porteurs de projets et Business Angels. En France signalons

First Tuesday http://www.firsttuesday.com pendant la "bulle" c'était le grand rendez-vous mensuel de la communauté des start up et des investisseurs avec des rendez-vous mensuels à une cinquantaine de villes européennes après Londres, Stockholm, Madrid, Paris (plus de 1500 participants au printemps 2000 à Paris) et Oslo. Il a été  racheté 50M$ par la société israëlienne Yazam avant d'être repris pour 1M$ par ses fondateurs pour quasiment disparaitre

Go Bit Win club http://www.gobitwin.com (Sonia Rameau) plus sélectif dans ses invitations afin de conserver un style plus "intime" propice aux rencontres

capital IT Emmanuel Libaudière: une manifestation est organisée en France depuis 1999 sur une base semestrielle: www.capital-it.com: elle a réuni 320 participants dont 120 investisseurs et 40 dirigeants d'entreprise dès sa première édition

IE-Club.com présidé par Maurice Khawam d'Apax, placé auprès de la CCI de Paris

Leonardo-Finances organise régulièrement des rencontres au cours de petits déjeuners d'affaire

Quelques régions prennent également des initiatives comme Rhone-Alpes avec Capital Link  à Grenoble www.lyon-infocite.org et Léonardo développe ses antennes en province avec la formule des "petits déjeuners" (Lille, Toulouse-Bordeau,…)

La plupart de ces business Angels se retrouvent dans l'association France Angels coanimée par André Jaunay et Claude Rameau www.franceangels.org

voir également : www.defi-startup.com ,  ,  www.ipen.com ,  ,www.financement-pme.com ,  ,www.europe-acquisitions.com , www.ac.com , www.proxicap.com ,  ,www.apce.com ,  ,www.capital-initiative.com ,  ,www.capital-investissement.com ,  ,www.updesk.net,  ,   croissanceplus.com ,  ,www.network-conseil.com,  ,www.people-international.com

au niveau européen voir l'EVCA (european venture capital association) www.evca.com

certaines Chambres de Commerce, dans le cadre de conventions, ont noué des partenariats avec ces réseaux et sont susceptibles, outre leur rôle de conseil, d'en faciliter l'accès (Joël Saingré  CCIP jsaingre@ccip.fr )

L'un des BA nous a déclaré: "aujourd'hui nous osons nous montrer et nous ne sommes plus considérés comme d'affreux capitalistes, mais comme ayant une activité vertueuse, créatrice d'emplois et d'innovations"

Le répertoire des Business Angels www.franceangels.org/download/r%E9pertoire.pdf et une vue d'ensemble sur la profession : www.evariste.org/fin/startup.html#businessangels .

7.3.3.4.7.2 Financer et fidéliser des cadres expérimentés, payer avocats, conseil et fournisseurs sans sortir de cash: les stock-options

Une jeune entreprise à fort potentiel, qui vise à occuper dans des délais très courts la place de leader sur son créneau, a besoin de cadres expérimentés, notamment pour les fonctions marketing et elle ne peut à l'évidence s'aligner sur les salaires pratiqués par les entreprises déjà établies.

La solution qui a fait ses preuves dans les pays anglo-saxons pour tourner cette difficulté est celle des stock options: le cadre ainsi recruté est amené à accepter de voir son salaire divisé par 2 ou 3 mais en contrepartie il reçoit des actions qui, en cas de succès, lui permettent d'espérer faire fortune: l'expérience récente a montré que dans une start-up ce n'est nullement un salaire déguisé….

"c'est comme cela que nous avons réussi à faire venir le directeur financier d'Adobe chez nous, son salaire était inférieur de 40% à ce qu'il gagnait auparavant, mais le jour de la vente  de l'entreprise chacun a gagné bien davantage avec les stock options que le montant des salaires cumulés depuis le début de l'aventure: 12.000$ investis en stock options au départ de l'entreprises ont rapporté 1,5 Million de dollars le jour du rachat" raconte Eric Hautemont, un des 5 fondateurs de Raydream

de même Jim Barksdale, Pdg de Netscape, a quitté ATT et la côte est des Etats unis pour venir gagner 10 fois moins à Moutain View, Greg Maffei directeur financier de Microsoft est parti diriger Worldwide Fiber, Georges Shaheen à quitté la direction générale d'Andersen Consulting pour oser prendre le risque de la start-up Webvan

Les Stock-options permettent en Californie non seulement de réunir l'équipe de départ mais aussi de payer les honoraires des avocats (c'est de cette manière que le cabinet Wilson, Sonsini, Goodrich et Rosati, qui a accompagné les premiers pas de Intel, Oracle ou Apple, est devenu si puissant, au point même de fonder son propre fonds de capital-risque).

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1011
Page views1011
Page last viewedThu Dec 08 00:57:30 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments