X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 35 / 426

1044 views

0 shares

0 downloads

0 comments

35 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

En France signalons les initiatives de Olfacom et en Allemagne de Sniffman qui plus modestement génèrent une gamme limitée d'odeurs parmi lesquelles devront choisir les sites (herbe coupée pour la météo pluvieuse) ou les jeux (caoutchouc brulé pour les courses de voiture)

Alpha Mos  http://www.alpha-mos.com de Jean-Christophe Mifsud, a levé 43 MF début 2000 sur le Nouveau Marché à Paris pour numériser l'odorat et le goût : en mars 2000 elle a présenté la "langue électronique".

Les laboratoires de R&D de France Télécom à Rennes travaillent à l'image olfactive de leur entreprise : Orange? Mandarine? Pamplemousse? … et à celle des sites de e-commerce

Des laboratoires (MediaLab, Microsoft,…) s'investissent aussi sur l'interprétation des mouvements du visage afin d'essayer d'en décrypter les expressions (joie, tristesse, surprise,…)

En 2003 ont également vu le jour des "imprimantes" capables de creer des prototypes en trois dimensions a bas cout accessibles au secteur des particuliers et des PME. Ces machines procedent selon une technologie développée  au MIT, en ajoutant des couches successives d'un materiau pulverulent, pour obtenir un modele reel d'une image numerique.  Aujourd'hui,  Sony, Adidas et BMW les utilisent pour creer des prototypes plus rapides et plus economiques a elaborer que par des methodes traditionnelles www.zcorp.com

Cambridge Display Technology, E-Ink http://www.eink.com , IBM, Kodak travaillent sur les écran souples en plastique (technologie OLED www.adit.fr/adit_edition/produits/vigie/br/v62/VOE_62_2.html) permettant par exemple une plus large diffusion du "livre électronique" (e-book) et l'intégration dans l'habillement

IBM de son côté développe dans ses laboratoires  un écran intégré dans le verre d'une lunette Sun pousuit un projet analogue que certains proposent déjà de nommer "Sun Glasses" Le Monde

1.2.1.3 Des outils pour trouver l'information pertinente

1.2.1.3.1 Internet représente aujourd'hui la nouvelle encyclopédie universelle

"notre civilisation a produit plus d'informations en 30 ans que pendant les 5000 années précédentes. Et le phénomène va se reproduire dans les 3 années à venir" Jacques Péping, les Echos Janvier 2001

Selon une étude de l'université de Berkeley les documents imprimés ne représenteraient plus que 0,003% du total des informations produites dans le monde

Les disques durs des ordinateurs comme les clés USB voient leur capacité doubler tous les ans, des entreprises comme EMC ou Network Appliance offrent un hébergement dans des "fermes de données" (data farms) pour les entreprises et la mise en réseau de milliers d'ordinateurs (data grids) permet d'offrir à bon compte des capacités de stockage considérables

Le simple stockage représente aujourd'hui près de 40% des budgets informatiques

Après le Kilooctet (Ko=mille octets), le Mégaoctet (Mo=million d'octets) et le Gigaoctet (Go=milliard d'octets) le Téraoctet (To=mille milliard d'octets), qui sont quasiment rentrés dans le vocabulaire courrant, il va falloir apprendre à utiliser le Pétaoctet (Po=million de milliard) d'octets, l'Exaoctet (Eo=milliard de milliard d'octets), le Zettaoctet (Zo=mille milliard de milliard d'octets) et le Yottaoctet (Yo=million de milliard de milliard d'octets). Ensuite il faudra inventer de nouveaux préfixes…. D'après l'université de Berkeley, tous les mots prononcés depuis le début de l'humanité représenteraient 5Eo www.sims.berkeley.edu/how-much-info

Devant un tel volume se pose tout de suite la question "comment trouver l'information pertinente?" sinon cette abondance ne serait qu'une nuisance

1.2.1.3.2 Annuaires et moteurs de recherche : trouver une information parmi des milliards de documents. Le phénomène Google, l'émergence d'exalead

On estimait déjà en  2001 le nombre de documents publiées par les entreprises, les chercheurs, les institutions ou les particuliers à 1.300 milliards (ceci comprend en particulier toutes les bases de données) dont 2,5 Milliards accessibles par une recherche sur le Web et s'accroissent de 7 millions par jour

En 2005 c’est près de 10 milliards de pages qui sont référencées par le moteur de recherche le plus populaire : Google www.google.com  

S'il est aisé de trouver un document dont vous connaissez l'adresse et, en suivant les "liens", de naviguer d'un document à l'autre à la recherche d'information, ce type de "navigation" au hasard sur le Web trouve rapidement ses limites:

Une des innovations majeures qui ont concouru au développement du Web sont les "Moteur de Recherche" et les annuaires

Ces outils puissants et conviviaux, permettent d'exploiter cette masse d'information considérable et il n'est pas exclu de trouver une aiguille dans une botte de foin parmi les millards de documents qu'ils analysent et indexent (par exemple des informations juridiques, technologiques, commerciales,…)

Les recherches se font

soit à partir de mots présents dans les pages (visibles ou non) ou de mots clefs signalés lors du référencement: ce sont les moteurs de recherche travaillant avec de gigantesques bases d'index (certains développent une forme d'intelligence artificielle, les moteurs sémantiques par exemple, et font des recherches sur des "concepts" en les recherchant dans de nombreuses langues). D'autres permettent également des recherches par "approximations successives" en vous guidant pour affiner votre quête comme Exalead

soit à partir de classements thématiques (ce sont des annuaires qui font appel à un classement manuel et donc à un jugement qualitatif) Annu@ire-bis www.annuaire-bis.com essaie d'en tenir une liste à jour

" The Internet Archive Wayback Machine "Il est possible grace http://web.archive.org/web  de "remonter le temps" et de retrouver des pages qui ont été effacées, modifiées ou qui ont disparu

Des "métamoteurs" font travailler en parallèle plusieurs moteurs et font une synthèse des résultats

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1044
Page views1044
Page last viewedThu Dec 08 16:06:21 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments