X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 369 / 426

937 views

0 shares

0 downloads

0 comments

369 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Même dans les cas où le droit est clair, y a-t-il les gendarmes pour le faire appliquer? Et que vaut un droit qui n'est pas applicable?

Devant de telles interrogations qui ne manqueront pas de nous bousculer, comme elles commencent à bousculer les pays qui ont compris l'Internet avant nous, nous avons collectivement un cruel besoin d'une capacité de réflexion et d'observation

Certes notre retard est certes là aussi un atout car il suffit de traverser les frontières pour faire de la prospective

Mais on peut aussi penser que les chercheurs ont dans ce domaine un rôle crucial à jouer pour éclairer nos concitoyens et tout particulièrement les décideurs afin de les aider à gérer au mieux tous ces défis

Mais contrairement à ce que pensent beaucoup en cédant à la facilité d'une analogie trop facile entre les NTIC et les biotechnologies, il faut prendre conscience qu'Internet est d'abord un standard bien avant d'être une technologie, mais un standard qui touche à 2 paramètres majeurs, le temps et l'espace:

le protocole Internet (IP) n'est pas plus innovant que l'idée qui a conduit à convenir du fait qu'un rond avec une queue se prononçait "a" et que b-a se prononçait "ba"

Et pourtant cette simple convention qu'est l'écriture a permis de signer des contrats, d'écrire des lois, de capitaliser les connaissances, d'établir une communication entre des personnes éloignées l'une de l'autre et par là même de développer la science et de modifier ainsi profondément l'organisation de la cité :

Comme pour l'Internet l'écriture a surtout permis des innovations d'usages (comme le droit écrit, les catalogues de VPC, la signature de contrats, la tenue de comptabilité ou les publications scientifiques) plus encore que des innovations technologiques (comme la gomme, le crayon, le stylo, l'entre et la machine à écrire)

Nous avons donc aussi besoin des chercheurs dans le domaine économique, juridique politique et social pour nous permettre de comprendre des phénomènes extraordinairement complexe et espérer ainsi pouvoir utiliser les potentialités d'Internet plus intelligemment tant pour notre économie que pour notre société

De nombreux pays investissent dans ce domaine (en particulier Harvard, l'université de Montréal ou la Sloan School of Economics du MIT

Oxford accueille depuis sept 2002 l'Oxford Internet Institute , doté de 10M£, l'institut pluridisciplinaire (technologie et sociologie) et va axer ses recherche sur l'impact sur la société, le commerce et la vie politique induits par Internet. http://www.oii.ox.ac.uk et http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3416--292459-,00.html

Mais nous avons le sentiment que trop peu d'équipe française s'y sont aujourd'hui investies)

Nous avons même cru comprendre que l'organisation des avancements administratifs des chercheurs réservait ce domaine aux esprits forts qui n'attendaient aucune reconnaissance académique et que cela excluait pratiquement les jeunes

"je ne peux pas prendre la responsabilité de les orienter dans une voie qui serait pour eux un suicide professionnel" (Alain d'Iribarne, éminent directeur de recherche du CNRS) :

voici à titre d’exemple quelques sujets qui mériteraient sans doute de faire l’objet de travaux de recherche

8.2.5.4.3.1 Quelles mutations Internet génère-t-il dans les structures industrielles ? la fabless corp?

Comment vont évoluer les rapports de force entre producteur et client avec le développement de communautés d'acheteurs, ou de métamarchands, fédérateurs de clients comme autobytel?

quelle évolution du marketing ? (marketing one to one, marketing viral du we-commerce,…)

production de masse de biens individualisés?

Constitution de réseaux d'entreprises, de communautés professionnelles (cluster), de grappes d'entreprises (donneurs d'ordre / sous-traitants), développement d'entreprises mondiales centrées sur un cœur de métier pointu (conception/marketing: "Fabless Corps") et réseaux d'entreprises pour la production, la distribution, la logistique et la maintenance?: une entreprise sur quatre externalisait en 2002 quatre ou 5 activités alors qu'elles n'étaient que 10% en 2001 avec des projets de nouvelles externalisations pour 34% des grands groupes (Baromètre Outsourcing 2002 Ernst&Young http://www.sofres.com/etudes/it/021202_outsourcing.htm

comment se "fabriquent" ces nouvelles communautés? Rôle des "infomédiaires"?

quel sera le nouvel équilibre entre PME et grands groupes dans cet écosystème,

fonctionnement des nouvelles places de marché virtuelles?

Renforcement des réseaux locaux et mondialisation s’opposent-ils ou se complètent-ils ?

Quel rôle à l'avenir pour les intermédiaires (banques, assurances,  notaires, grossistes, logistique, courtiers, agents de change, éditeurs, bourses, ventes aux enchères,…). Le marché du conseil et celui de la confiance

L'information prend une importance déterminante dans cette nouvelle économie, comment vont se répartir les rôles et la création de valeur tout au long de la chaine éditoriale, comment gérer les droits d'auteur (programme Priamm http://www.cnc.fr/priamm/index.htm)

8.2.5.4.3.2 Quelles mutations dans l'organisation des entreprises ?:

évolution des hiérarchies vers des hyperarchies (travaux de Harvard), rôle du cadre et impact sur sa formation,

nouvelle sociologie de l'entreprise, l'approche scientifique des ethnologues pourrait être extrêmement précieuse dans ce domaine pour observer les évolutions en cours dans les entreprises pionnières

des nouveaux modes de management? Notion d'investissement immatériel, notion de rentabilité? De création de valeur? Conséquences en terme de principes comptables

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views937
Page views937
Page last viewedMon Dec 05 16:46:04 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments