X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 401 / 426

808 views

0 shares

0 downloads

0 comments

401 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Ce fut le role de la mission "TIC et TPE" conduite par Olivier Midière pour le compte du Ministère que de faire des propositions ; celles-ci s'articulent autour de la notion de "passeport numérique" : proposer aux patrons de ces petites entreprises

des formations sur chacun des principaux usages de l'internet qui peuvent lui être utile (vingt modules de la formation)

un package de logiciels de base (comptabilité, stocks, …)des configurations de matériel (PC, imprimantes, scanner, photo numérique, palm,…) et de télécommunication (connection Internet, terminaux nomades, …)correspondant à leurs besoins rendue plus attractive par une aide au financement plus lisible en termes de prix et plus accessible … et surtout en veillant à ce que le matériel corresponde bien aux besoins*

des démonstrations sur le terrain : CCI, les chambres des métiers ou les espaces publics numériques, soit plus de 600 structures-relais et en s'appuyant sur les fédérations professionnelles et les experts comptables

Un « passeport numérique » sera délivré aux utilisateurs qui auront suivi au moins huit des vingt modules de la formation. Il  donnera droit, notamment, à un certificat numérique pour sécuriser ses échanges électroniques, ses appels d'offres, ses télédéclarations de TVA, et autres démarches administratives en ligne. Dès que le passeport sera obtenu, il devrait être proposé des conditions de financement automatique d'aide à l'équipement. En parallèle, sera mis en place un réseau de 1000 revendeurs pour assurer la distribution mais aussi le service avec un guichet unique et un référent qui puisse suivre l'entreprise, au moins pendant un an.

cette opération dotée de 10 M€ sur 2 ans a été lancée fin 2005 et a pour objectif de toucher 300 000 utilisateurs sur cette période www.01net.com/editorial/280172/interview/olivier-midiere-(mission-tic-and-tpe)

8.3.6.4.3 Enfin des outils aux responsables du développement local: action de la *DATAR et R@cines

Dernier volet du tryptique enfin : il y a environ 5000 personnes sur le terrain dans l'ensemble des régions dépendant d'un certain nombre de réseaux (Drire, CCI, Conseils Régionaux, comités d'expansion, syndicats professionnels, échangeurs …) et ceux-ci ont jugé utile de coordonner leurs actions et de mutualiser pour cela un certain nombre de moyens et ils ont pour cela créé le réseau R@cines voir page 401

L'appel d'offre de la datar (1,5M€ ) lancé lui aussi fin 2005 a pour objectif

De développer et de mutualiser des outils utiles au réseau

De créer des ENE (Espaces numériques Entreprise) pour permettre aux TPE de "toucher du doigt" les NTIC (en fait on peut imaginer que dans les régions à faible densité de population et pour être au plus près des entreprises on pourra utiliser des Espaces Numériques Publicx qui seront réservés par exemple une demi journée par semaine avec un animateur-formateur spécialisé itinérant. Dans d'autres cas cela pourra être des espaces de démonstration mobiles

de financer l'animation du réseau

Il faudra veiller en outre  a intégrer ces opérations dans les contrats État-Régions dont nous avons vu l'importance

Peut-être faudrait-il donner un nom recouvrant l'ensemble des volets que nous venons de passer en revue pour en faire un ambitieux programme fédérant tous ces volets dans une démarche stratégique globale?

Quelques idées si l'on veut trouver un nom

@ rester dans la ligne des animaux bondissant vers l'avant, avec un clin d'œil à la technologie visée (Puce, Puma) et dans cet esprit on pourrait proposer Soutien au Projets Internet pour le Développement des Entreprises en Région (ce qui en outre donne une connotation de vitesse. Le mot correspondant au sigle figure dans le dictionnaire Larousse) et renvoie à une image positive d'araignée dynamique et sympathique).

Ariane, fil produit par les jeunes araignées, et qui aide à trouver son chemin, est le symbole d'un remarquable succès français dont l'objectif initial était de lancer des satellites de télécommunications permettant à l'Europe d'échapper à une totale dépendance américaine

@  choisir le nom d'un découvreur de terres nouvelles qui se soient ultérieurement révélées particulièrement fécondes: dans ce cas, Jacques Cartier, découvreur du Canada, pays qui assure aujourd'hui la principale présence francophone sur le Web, s'imposerait vraisemblablement. (Malheureusement les épisodes historiques suivants symbolisent aussi certaines erreurs d'appréciation de notre pays quant aux territoires d'avenir)

8.3.7 Utiliser Internet comme un outil d'une politique de développement local

8.3.7.1 Internet peut tout aussi bien entrainer une concentration qu'une déconcentration de l'activité économique

Le propre d'Internet est d'abolir les distances, et, paradoxalement, dans le même temps où il ouvre les régions enclavées sur le monde, il constitue un remarquable moyen pour renforcer les solidarités de proximité : il constitue donc un outil privilégié d'une politique active de développement local.

Mais rien ne va de soi : l'Internet a créé la plus forte concentration jamais connue de compétence avec la Silicon Valley (qui ne compte que 2,3 millions d'habitants) et dont les entreprises ont une capitalisation dépassant celle de la Bourse de Paris: la Baie de San Francisco regroupe 20% de l'industrie mondiale des TIC et 50% des investissements US dans les hautes technologies (Philippe Coste PEE San Francisco

Internet aurait aboli la main-mise de Paris et de sa région?. Eh bien non ! 53,4% des entreprises"new tech" sont situées dans la capitale, et 85 % en Ile-de-France. En seconde position, la région Rhône-Alpes n'accueille que 3,6% de ces entreprises www.journaldunet.com/0106/010622managers.shtml . Faisons une croix sur le fameux miracle du duo Grenoble-Lyon.

"la Silicon Valley c'est un peu l'esprit "Sentier" souligne Jean-Louis Gassé, un des Français célèbres de la Vallée: l'émulation repose sur l'effet fourmilière, la masse critique de talents, la densité des relations en réseau.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views808
Page views808
Page last viewedFri Dec 02 20:18:36 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments