X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 95 / 426

845 views

0 shares

0 downloads

0 comments

95 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

la BPU septième banque italienne a annoncé en 2005 la migration complète de ses 8000 postes de travail (et de ses serveurs) vers Red Hat Enterprise Linux. L'objectif, toujours le même, est de réduire de 50% ses coûts informatiques.. www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=9250  

En 2004 OsiriX, premier logiciel libre d'imagerie médicale est adopté par l'Inra et Pasteur: il sert à traiter des images en 2  ou 3D obtenues via des appareils médicaux tels que le scanner ou l'IRM). Il est susceptible d'être amélioré par ceux qui l'utilisent ce qui est un gros avantage, mais surtout de faire de substantielles économies  car les logiciels propriétaires sont vendus très cher. La médecine n'est pas le seul champ d'application possible. Le musée Georges Labit de Toulouse envisage de l'adopter pour une reconstitution en 3 D d'une momie égyptienne vieille de 3.800 ans.

Linux est également capable de faire tourner des configurations "en grappe" ou "en réseau" permettant d'atteindre pour des couts bien moindres les performances des supercalculateurs

IBM a développé deux superordinateurs fonctionnant uniquement avec le système d'exploitation Linux : iSeries (50k$) peut remplacer jusqu'à quinze serveurs classiques et zSeries (400 k$) remplace plusieurs centaines de serveurs. www.siliconvalley.com/docs/news/svfront/010996.htm

Pour ses simulations d'accidents, Daimler Chrysler a opté pour des stations de travail Linux reliées en cluster (IBM + Redhat). Un choix   qui montre l'intérêt grandissant pour cette technique permettant d'obtenir un supercalculateur à moindre coût.   http://news.zdnet.fr/zdnetfr/news/story/0,,t118-s2124198,00.html?nl=zdnews

Un des plus gros ordinateurs mondiaux à Houston (Texas), celui de la CGG avec 30 téraflops (30.000 milliards d'opérations par seconde) se compose de 3000 serveurs Linux, gros comme des "boites à pizza" qui a permis de multiplier par 100 la puissance en divisant par 5 ou 10 les couts à puissance égale

A budget donné les entreprises peuvent consacrer davantage de moyens au conseil, à l'assistance technique et à la formation qui sont des investissements essentiels au succès, parfois trop négligés

Sur le plan de l'économie nationale ceci permet, à dépenses constantes de localiser davantage de valeur ajoutée et d'emploi dans notre pays: des entreprises comme Suse et Red Hat qui se sont spécialisées dans les services autour des logiciels libre (élaboration de packages les "distributions", hot line,…) sont très profitables

A noter qu'au plus fort de la spéculation boursière (mars 2000), VA Linux www.valinux.com a atteint 9 G$ pour redescendre à 140 M$ mi 2001et Red Hat www.redhat.com 19 Milliards! Même si sa valorisation est descendue des sommetsson chiffre d'affaire s'est accru encore de 58% (200M$) de 2003 sur 2004 et il est rentable

En Allemagne le leader est Suze "Software- und Systementwicklung" www.suse.de (racheté par Novell en janvier 2004)

De même en France se sont crées de nombreuses sociétés capables de concevoir d'implanter des solutions Linux dans les entreprises : Alcove www.alcove.fr, Mandriva ex-mandrake-soft www.mandriva.com , IdealX www.idealx.com

Enfin ces logiciels qui n'ont pas vocation à pousser à la consommation, sont en général beaucoup moins volumineux pour les mêmes fonctionnalités (Roberto di Cosmo www.dmi.ens.fr/~dicosmo parle à propos de Microsoft d' "obésitiels") et pour les mêmes raisons ils ne sont pas atteints d'obsolescence programmée.

1.4.4.2.4 Second atout : ne pas dépendre d'un gros éditeur

Autre avantage pour les développeurs d'application : ils ne se retrouvent plus à la merci d'un gros éditeur qui, détenant le code source est dans un rapport de force léonin avec eux

Du coté des clients la faillite (fréquente) du développeur d'une application n'entraine plus la nécessité de recommencer à zéro si celle-ci a été réalisée en logiciel libre: cela permet de s'adresser à des PME, moins chères et plus réactives, alors que pour un logiciel propriétaire la prudence conduisait à se limiter aux très gros fournisseurs

"now we have to stay on the shouders of Microsoft. not on his feet" Barry J Folson Placeware www.placeware.com  séminaire Aftel NY nov98. A l'inverse "les éditeurs peuvent avec leurs logiciels développés pour Linux, gagner le marché pour eux-mêmes et pas pour Microsoft" (Barry Ariko AOL).

C'est pour ces raisons que 28 multinationales (dont Nortel, Daimler Chrysler, Corel et Ericsson ) se sont regroupées pour faire pression sur les gouvernements européens et canadiens afin de promouvoir l'utilisation de logiciels libres et 4 ténors (IBM, HP, NEC et Intel notamment) ont décidé à l'été 2000 de financer un laboratoire indépendant pour développer des versions de Linux adaptées aux ordinateurs multiprocesseurs de très grande puissance

En 2003, huit grands acteurs (IBM, Philips, Sony, Sharp, Toshiba, Samsung, Nec, Hitashi,..) ont annoncé la création du "Consumer Electronics Linux Forum" CELF www.celinuxforum.org pour "formaliser les spécifications de Linux afin de l'adapter aux besoins des produits électroniques grand public : produits audiovisuels, téléphones,…

Parmi les logiciels libres, citons

Linux système d'exploitation concurrent de celui de Microsoft dont la part de marché est passée de 4 % à 24,6% pour les serveurs Web  (voir www.fr.linux-start.com, portail d'entrée des 14.000 sites consacrés à LINUX et www.linux.com ou www.linuxfr.org ) :

Des principaux systemes d'exploitation, Linux est l'un des deux seuls aujourd'hui à voir sa part de marche progresser. Data International souligne qu'en 2000, 20% des grandes entreprises utilisaient Linux pour leurs propres bases de donnees, alors que 10% s'en servaient pour gerer leurs ressources humaines et leurs relations avec les clients. Ces chiffres representent un doublement par rapport a l'annee precedente.

Selon IDC, depuis trois ans, le nombre de serveurs Linux en entreprise a augmente de 212% dans le monde. Sur le marche europeen des serveurs web, ce systeme d'exploitation prend la 2ème place avec 26% de parts de marche, juste derriere Unix (32 %) et devant Windows NT (23,4 %).(oct 2001)

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views845
Page views845
Page last viewedSat Dec 03 19:55:52 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments