X hits on this document

14 views

0 shares

0 downloads

0 comments

1 / 5

© septembre 2004 - Alain Hamblenne/OUTLINE Graphic Designers - www.outline.be

La grille

Méthode pour un repérage fin de la pupille d’entrée sur un appareil photo reflex(*) numérique

Alain Hamblenne / OUTLINE Graphic Designers - www.outline.be (septembre 2004)

es progrès techniques effectués dans le domaine de la photographie panoramique, couplés à la généralisation de l’Internet à grande vitesse, ont permis de réaliser une avancée considérable tant au niveau de la qualité générale des panoramas qu’à celui de leur présentation au format plein-écran. Revers de la médaille, à cette taille le moindre défaut devient très vite gênant et demande très souvent de fastidieuses retouches avant publication. Afin de s’approcher de la perfection, et ceci dès la prise de vues, il est indispensable de faire coïncider la «pupille d’entrée» (appelée également «point nodal» par erreur) de l’objectif avec les 2 axes de la rotule panoramique sphérique (rotation horizontale de gauche à droite et basculement vertical de bas en haut). Ceci vous assure un montage parfait en écartant une fois pour toutes les problèmes de parallaxe tant redoutés. L

Comment trouver la position précise de la pupille d’entrée?

Pour le panoramiste débutant, cette recherche s’apparente souvent à celle du Graal.... tout le monde en parle mais ce point précis reste difficile à trouver.

Voici ma solution pour repérer la pupille d’entrée de manière fine et précise... une simple grille!

Différentes méthodes, plus ou moins complexes à mettre en œuvre, permettent d’arriver à un résultat tout à fait satisfaisant pour la plupart des panoramas cylindriques. La difficulté augmente lorsqu’il s’agit de monter des vues cubiques ou sphériques par assemblage de plusieurs rangs. Très souvent, on pense avoir situé cette maudite pupille d’entrée puis, lors d’une réalisation présentant un avant- plan rapproché, on s’aperçoit qu’il subsiste malgré tout des problèmes et que les raccords sont impossibles.

(*) Si vous utilisez un appareil à visée non reflex, il est parfaitement possible de suivre la méthode décrite dans ces quelques pages. Contrôlez alors le résultat obtenu, étape après étape, dans votre logiciel de traitement d’images préféré (Adobe Photoshop ou autres...).

Voici la méthode que j’utilise. Elle vous permettra de repérer la pupille d’entrée sur tout appareil numérique de type reflex, quels que soient les lentilles additionnelles ou objectifs montés sur ceux-ci. Simple et infaillible, elle offre également la possibilité de contrôler ou d’affiner votre réglage de manière précise en supprimant les légers décalages horizontaux et verticaux.

Page 1

Document info
Document views14
Page views14
Page last viewedSun Dec 04 02:06:13 UTC 2016
Pages5
Paragraphs126
Words1829

Comments