X hits on this document

27 views

0 shares

0 downloads

0 comments

10 / 10

Au cours du premier semestre, Galderma, dont L'Oréal consolide 50 %, a maintenu une croissance à deux chiffres.

Sur le plan géographique, on note d'importantes progression en Angleterre, dans les pays nordiques, en Corée, au Mexique et en Chine. Avec la reprise de la licence de Pékiron (Locéryl crème) au Japon, Galderma a fait son entrée commerciale dans ce pays. Les produits stratégiques (Différine, Locéryl, Metrogel/Rozex, Cetaphil) continuent à progresser de façon satisfaisante. Galderma a lancé aux Etats-Unis, avec succès, le premier traitement pour le mélasma (masque de grossesse), Tri-Luma.

C) Perspectives. A l'occasion de la publication des résultats semestriels, M. Lindsay Owen-Jones, président-directeur général de L'Oréal, a déclaré : « La forte croissance interne du chiffre d'affaires, associée à des gains de productivité, et la maîtrise des risques de change se sont traduites par une amélioration sensible des marges.

Sans être extrapolables, ces résultats du premier semestre nous paraissent extrêmement encourageants. Notre confiance quant aux résultats pour l'ensemble de l'année en est renforcée : 2002, malgré les aléas de conjoncture, devrait être une très bonne année pour L'Oréal. »

D) Société-mère. Au premier semestre 2002, le chiffre d'affaires de L'Oréal S.A., maison-mère du groupe mondial décrit plus haut, a été de 831 millions d'euros, contre 746 millions d'euros au premier semestre 2001. Le résultat net de L'Oréal S.A. a été, pour la même période, de 1,11 milliard d'euros, en progression de 13,8 % par rapport au premier semestre 2001.

VII. -- Rapport des commissaires aux comptes sur l'examen des comptes semestriels consolidés résumés. (Période du 1er janvier au 30 juin 2002.) En notre qualité de commissaires aux comptes et en application de l'article L. 232-7 du Code de commerce, nous avons procédé à :

  • --

    l'examen limité du tableau d'activité et de résultats présenté sous la forme de comptes semestriels consolidés

résumés de la Société L'Oréal relatifs à la période du 1er janvier au 30 juin 2002, tels qu'ils sont joints au présent rapport ;

  • --

    la vérification des informations données dans le rapport semestriel.

Ces comptes semestriels consolidés résumés ont été établis sous la responsabilité de votre conseil d'administration. Il nous appartient, sur la base de notre examen limité, d'exprimer notre conclusion sur ces comptes. Nous avons effectué cet examen selon les normes professionnelles applicables en France ; ces normes requièrent la mise en oeuvre de diligences limitées conduisant à une assurance, moins élevée que celle résultant d'un audit, que les comptes semestriels consolidés résumés ne comportent pas d'anomalies significatives. Un examen de cette nature ne comprend pas tous les contrôles propres à un audit, mais se limite à mettre en oeuvre des procédures analytiques et à obtenir des dirigeants et de toute personne compétente les informations que nous avons estimées nécessaires.

Sur la base de notre examen limité, nous n'avons pas relevé d'anomalies significatives de nature à remettre en cause, au regard des règles et principes comptables français, la régularité et la sincérité des comptes semestriels consolidés résumés et l'image fidèle qu'ils donnent du résultat des opérations du semestre ainsi que de la situation financière et du patrimoine de l'ensemble constitué par les entreprises comprises dans la consolidation, à la fin de ce semestre. Nous avons également procédé, conformément aux normes professionnelles applicables en France, à la vérification des informations données dans le rapport semestriel commentant les comptes semestriels consolidés résumés sur lesquels a porté notre examen limité. Nous n'avons pas d'observation à formuler sur leur sincérité et leur concordance avec les comptes semestriels consolidés résumés.

Paris et Neuilly, le 5 septembre 2002. Les commissaires aux comptes :

PIERRE COLL ;

ETIENNE JACQUEMIN.

28958

Document info
Document views27
Page views27
Page last viewedSat Dec 10 00:27:14 UTC 2016
Pages10
Paragraphs606
Words4220

Comments