X hits on this document

21 views

0 shares

0 downloads

0 comments

8 / 10

  • 7.

    Provisions pour risques et charges.

    • --

      Solde à la clôture :

(En millions d'euros)

31/12/01

Dotation

Reprise (utilisation)

Reprise (non utilisée)

Périmètre Autres (*)

30/06/02

Provision pour restructuration

80,5

6,1

12,9

0,2

13,8

59,7

Autres provisions pour risques et charges (1)

480,8

106,3

58,9

14,2

36,6

477,4

917,4

893,0

2,8

3,5

91,0

88,7

59,7

80,5

477,4

480,8

1 548,3

1 546,5

(*) Concerne pour l'essentiel des variations de change.

(1) Cette rubrique comprend notamment des provisions destinées à faire face à des risques et litiges de nature fiscale, des risques industriels et commerciaux liés à l'exploitation (rupture de contrats, reprise de produits) et des coûts liés au personnel.

(En millions d'euros)

Provision pour retraite et autres avantages consentis aux salariés

Provisions pour pertes de change Impôts différés passif Provision pour restructuration Autres provisions pour risques et charges

Total

  • --

    Evolution au cours du premier semestre 2002 :

30/06/02

31/12/01

  • 8.

    Opérations de marché.

    • --

      Risque de change : Les instruments de couverture sont affectés exclusivement aux dettes et créances

comptabilisées et aux opérations prévisionnelles de l'année en cours et de l'année à venir dont la réalisation est jugée hautement probable.

Sur la base des informations fournies par les filiales, les opérations d'exploitation prévisionnelles font l'objet de couverture de change, soit par options, soit par achats ou ventes à terme de devises.

Au 30 juin 2002, la valeur de marché des instruments financiers de couverture est positive pour un montant de 92,1 millions d'euros, contre 20,5 millions d'euros au 31 décembre 2001.

  • --

    Risque de taux : A l'instar du change, la politique du groupe est de ne pas prendre de position spéculative.

Ainsi, le groupe a vocation à se refinancer principalement à taux variable. De plus, les instruments financiers dérivés qui sont négociés dans le cadre de cette gestion, le sont à des fins de couverture.

Il n'apparaît pas au 30 juin 2002 d'évolution significative sur les instruments de couverture de taux par rapport au 31 décembre 2001. A cette date la valeur de marché était positive de 33,8 millions d'euros.

E) Evènements postérieurs à la fin du semestre. Fin août 2002, L'Oréal a acquis la société ARTec Systems Group Inc, société qui commercialise des produits professionnels pour le soin et la coloration du cheveu dans les salons de coiffure américains.

  • VI.

    -- Rapport d'activité.

    • A)

      Le groupe consolidé.

Le chiffre d'affaires consolidé de L'Oréal pour le premier semestre 2002 a atteint 7,37 milliards d'euros. Sa croissance par rapport au 30 juin 2001 est de + 5,6 % en données consolidées et de + 8,6 % en données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques. Les effets monétaires ont eu un impact négatif de 2,5 % à fin juin 2002. Les effets nets de changement de structure ont été de 0,5 % à fin juin, essentiellement dus à la vente de Lanvin en 2001. Le résultat net opérationnel part du groupe, servant de calcul du bénéfice net par action, s'est élevé à 761,1 millions d'euros, en progression de 29,6 % par rapport au 30 juin 2001.

Document info
Document views21
Page views21
Page last viewedFri Dec 02 19:02:12 UTC 2016
Pages10
Paragraphs606
Words4220

Comments