X hits on this document

225 views

0 shares

0 downloads

0 comments

24 / 85

14. – M. Michard, capitaine au 3e régiment d’infanterie de marine, est désigné pour servir à l’état-major du général commandant en chef le corps d’occupation de Madagascar.

M. Esquivillon, chef de bataillon du 7e régiment, est désigné pour exercer le commandement des troupes et du bataillon de la Réunion.

– Par décision du ministre de la marine : M. Combes, colonel au 8e rég., est désigné pour servir à Madagascar, en remplacement de M. le colonel de Lorme.

– Sont désignés pour servir à Madagascar, dans des compagnies indigènes en formation : 1re compagnie (formée à Majunga) : capitaine Decque, du 1er rég. ; lieutenant Boissarie, du 8e rég. ; sous-lieutenant Henry, du 5e rég. ; – 2e compagnie (formée à Tamatave) : capitaine Chieusse, lieutenant Castaride et sous-lieutenant Brancher, du 6e rég. ; – 3e compagnie (formée à Fianarantsoa) : capitaine Pichon, lieutenant Giroud, du 7e rég., et sous-lieutenant Vaillant, du 5e rég. ; – 4e compagnie (formée à Fianarantsoa) : capitaine Merienne-Lucas, lieutenant Baudrund et sous-lieutenant Viclalunc, du 4e rég.

Légion d’honneur. – Par décret du 30 décembre 1895, M. Voyron (Émile-Jean-François-Régis), général de brigade d’infanterie de marine, a été nommé grand-officier de la Légion d’honneur. 37 ans 2 mois de service, 25 campagnes dont 13 de guerre, 1 blessure, faits de guerre à Madagascar, commandeur du 4 mai 1889.

Sur la proposition du ministre de la marine et en conformité de la loi du 20 décembre 1895, concédant des décorations supplémentaires pour les marins et militaires qui ont pris part à l’expédition de Madagascar, ont été promus ou nommés :

Au grade de commandeur : Le capitaine de vaisseau Marquer, commandant de la marine à Majunga ; le colonel Bouguié, du 13e régiment d’infanterie de marine.

– 24

Document info
Document views225
Page views225
Page last viewedThu Dec 08 16:39:14 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments