X hits on this document

280 views

0 shares

0 downloads

0 comments

34 / 85

CORRESPONDANCES

Spéciales au Comité de Madagascar.

Tananarive, 26 décembre.

Les troubles de l’Ouest sont apaisés. Ils ont été, comme vous le savez, l’œuvre d’une bande de paysans imbéciles et superstitieux qui ont obéi aux menées de fauteurs de désordres, qui obéissaient eux-mêmes, selon toute probabilité, à de grands personnages de Tananarive. – Pourquoi conserver la famille de l’ex-premier ministre, alors qu’on a reconnu que la présence de cet homme était nuisible à nos intérêts, et qu’on l’a enfermé à Tsarasaotra ? – Mais ses clients les plus dévoués n’en restent pas moins à Tananarive, et leurs aides de camp peuvent circuler dans la province. – Toute cette famille a été gâtée par l’abus du pouvoir ; elle est redoutée par tous les malgaches et c’est une gêne pour toute la population, qui craint sans cesse de retomber sous ses exactions. Il faudrait ou la démembrer encore, ou bien lui enlever tous ses moyens d’action qui résident dans les aides de camp vivant d’exaction et d’intimidation.

En dehors de ces troubles certainement provoqués, et qui d’ailleurs ont été vigoureusement réprimés, toute l’Imérina est tranquille. La route même de Majunga entre Suberbieville et Tananarive se repeuple, et les Fahavales n’osent pas renouveler leurs exploits des années précédentes. – La route est ouverte et les bagages peuvent circuler librement. – D’ailleurs, les pluies torrentielles qui n’ont cessé de tomber depuis plusieurs jours les gêneraient dans leurs opérations, et les épaves laissées sur la route sont peu faites pour exciter leur cupidité.

Profitant de ces pluies, les habitants de l’Imérina se sont mis aux travaux des rizières, et la grande plaine de Betsimitatra est parsemée de taches blanches qui remuent et s’agitent : ce sont les ouvriers payés à raison de 0 fr. 60 par homme et

– 34

Document info
Document views280
Page views280
Page last viewedThu Jan 19 20:20:45 UTC 2017
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments