X hits on this document

212 views

0 shares

0 downloads

0 comments

35 / 85

0 fr. 40 par femme, pour faire le travail pénible du défonçage et du repiquage du riz. Nous avons de ce fait subi une petite crise pour la main-d’œuvre qui devient insuffisante momentanément. Les bourjanes, les conducteurs de mulets, les terrassiers du génie, font diminuer le total des bras disponibles ; d’autre part, les indigènes, voyant la quantité de riz consommée par le corps d’occupation, surveillent de près la culture de leurs rizières, cette année, et la soignent. Chaque Malgache s’informe avec soin de ce que le Blanc peut désirer comme légumes, fruits, et plusieurs déjà ont transformé un coin de leur cour en potager pour y planter des choux, légume qui est monté jusqu’à 1 fr. 25 pièce, alors qu’autrefois il valait à peu près deux sous. – Tous se préparent à gagner de l’argent et, de fait, ce besoin de gagner et de dépenser qui a l’orgueil pour guide n’est-il pas pour nous la meilleure garantie de l’avenir ? Les grands personnages eux-mêmes ne seraient pas fâchés, j’en suis sûr, de pouvoir faire un peu de trafic si leur dignité ne les retenait au Palais.

Quant à la Reine, elle semble avoir pris bien définitivement son parti de la nouvelle situation. Le départ de l’ex-premier ministre ne lui a sans doute causé qu’un médiocre chagrin, dont elle s’est consolée avec quelque prince de son choix. En dehors des Kabary et des cérémonies, on la voit rarement dans la ville : c’était l’étiquette autrefois ; le vieux Rainilaiarivony la montrait de temps en temps au peuple, parée comme une châsse et comme une mystérieuse relique. – C’était bien une relique d’autrefois qu’il avait la volonté d’en faire : n’était-ce pas en effet tout ce qu’il avait gardé de l’ancienne puissance de la noblesse ? – Celle-ci, par la situation faite maintenant à sa Reine, a repris le haut du pavé : si l’administration est restée hova, les vieux possesseurs de fiefs se sentent dégagés de l’étreinte où les enserrait l’autorité du tyran, et nous ne croyons pas que cela vaille moins, au contraire.

Nos soldats, bien indifférents aux dissensions intestines qui pourraient se produire, trouvent Tananarive fort supérieur à tout ce qu’ils ont vu en route. – N’est-ce pas un pays de cocagne que celui où il peut se procurer des oies et des

– 35

Document info
Document views212
Page views212
Page last viewedThu Dec 08 00:53:21 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments