X hits on this document

204 views

0 shares

0 downloads

0 comments

48 / 85

Dans le premier cas, sans d’ailleurs suspendre votre marche, vous ne vous refuserez pas de signer le traité à la condition toutefois que les plénipotentiaires envoyés vers vous soient des indigènes autorisés par leur situation et munis de pouvoirs réguliers.

Il est bien entendu que votre marche sur Tananarive ne doit être à aucun moment interrompue. L’occupation du siège du gouvernement étant l’objet même de l’expédition, quelles que soient les dispositions dans lesquelles vous trouverez le gouvernement hova, la prise de possession de Tananarive doit être la première condition de la paix.

Si le gouvernement malgache attendait à Tananarive l’arrivée de notre corps expéditionnaire et si vous vous trouviez en présence d’un pouvoir régulièrement constitué, vous feriez signer la convention par cette autorité et vous installeriez immédiatement une garnison dans la ville.

Si la cour abandonnait Tananarive, vous auriez à vous mettre immédiatement en mesure de la poursuivre et de l’atteindre. Affaiblie par l’effet moral qu’aurait produit sur la population l’entrée de notre troupe dans la capitale, manquant probablement de vivres, peu apte à prendre des décisions et à s’organiser au milieu d’événements aussi graves, elle prolongera d’autant moins sa résistance qu’on ne lui laisserait pas le temps de se reconnaître. Aussi, et en prévision de l’éventualité que je viens d’examiner, est-il désirable que la marche du corps expéditionnaire sur Tananarive s’effectue le plus rapidement possible, de façon que vous puissiez, le cas échéant, disposer, durant la saison sèche, de délais suffisants pour faire aboutir votre poursuite dans les conditions les moins pénibles pour nos soldats.

La question de la signature de la convention me conduit tout naturellement à vous parler de l’attitude à observer vis-à-vis de la reine et du premier ministre. Il est de toute nécessité que nous nous trouvions, pour traiter, en face d’un pouvoir existant, connu et accepté de la population. Vous ne devrez donc rien tenter pour enlever son trône à la reine Ranavalo.

– 48

Document info
Document views204
Page views204
Page last viewedTue Dec 06 14:23:13 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments