X hits on this document

208 views

0 shares

0 downloads

0 comments

54 / 85

LES FONCTIONNAIRES HOVAS

Nous apprenons qu’un certain nombre de gouverneurs et de hauts fonctionnaires hovas, connus par leurs vols et leurs concussions, ont été maintenus en leur poste par l’autorité française et qu’ils y continuent à pressurer les populations et les gouverneurs de moindre importance.

Le Comité de Madagascar a toujours demandé que la France administrât l’île avec le concours des agents indigènes ; mais il n’a jamais entendu que ces agents fussent des hommes notoirement suspects ou compromis ; il pense que la doctrine du protectorat ne pourra recevoir d’application utile et efficace qu’avec des hommes nouveaux, entièrement soumis à notre influence, et sur lesquels ne puisse peser aucun soupçon de vénalité.

Il espère que la nouvelle administration française saura sévir contre ces agents peu scrupuleux ; s’ils s’imaginent que rien n’est changé à Madagascar, il est des moyens de les rappeler au sentiment de la réalité.

– 54

Document info
Document views208
Page views208
Page last viewedWed Dec 07 11:11:42 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments