X hits on this document

210 views

0 shares

0 downloads

0 comments

70 / 85

LE COMMERCE DE TAMATAVE EN DÉCEMBRE 1895

L’Avenir de Madagascar, journal de Tamatave, a eu l’heureuse idée de réunir, tous les quinze jours en un supplément, les principaux renseignements commerciaux qu’il a pu se procurer sur le port de Tamatave. Le premier supplément a paru le 23 décembre, le second le 8 janvier ; les renseignements qu’ils renferment l’un et l’autre s’appliquent à une période qui s’étend du 25 novembre au 8 janvier.

Nous croyons utile de les résumer à l’usage de nos lecteurs. Mieux que par des articles de théorie pure, on pourra ainsi se rendre un compte exact des ressources de l’île – d’une région tout au moins – et le parti qu’on en peut tirer.

Avant tout détail, il est utile de connaître les droits perçus à l’entrée et le tarif des droits de sortie.

Droits perçus à l’entrée.

Les droits perçus à l’entrée sont de deux sortes : les droits de douanes et les droits perçus au profit de l’administration municipale.

1° Droits de douane. – Taxe de 10 p. 100 ad valoremmoins que le service juge convenable de percevoir le 10 p. 100 en nature).

« En ce qui concerne les objets soumis à une taxe ad valorem, le prix d’achat de la marchandise sera augmenté de 20 p. 100 pour tenir lieu des frais de commission, d’assurance, de fret, etc. » (Art. 21 de l’arrêté portant règlement sur le service des douanes à Madagascar.)

« Les marchandises passibles ou exemptes de droits de douane, provenant de débarquement ou attendant l’embarquement, paieront un droit de stationnement de 0 fr.

– 70

Document info
Document views210
Page views210
Page last viewedWed Dec 07 17:22:39 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments