X hits on this document

185 views

0 shares

0 downloads

0 comments

74 / 85

Conserves alimentaires. – Environ 230 c. de provenance anglaise, et 36 c. de Nantes.

Flanelles. – 2 c.

Farines. – 168 balles de 75 k. venant d’Australie, par Iraouaddy, Myrtle et Lioness.

336 balles de farines de Bombay, par Emma-Jeanne, Lioness et Ava.

La « superfine » de Bombay obtient 25 francs la balle ; l’« Australie » jusqu’à 27 fr. 50.

Gin. – 10 c. par Lismore C.

Huile d’olive. – 117 c. dont 30 par Pérou.

Huile de pétrole. – 200 c. par President Garfield.

Indiennes françaises. – 1 c. par Djemnah.

Indiennes anglaises. – 15 ballots par le même.

Lait condensé. – 39 c. par malle anglaise.

Liqueurs. – 54 c. dont 10 par Djemnah et 40 par Pérou.

Nouveautés diverses – 4 c. par Pérou.

Parfumerie – 2 c.

Parasols – 7 c.

Papeterie – 3 c.

Papier à cigarettes – 1 c.

Patnas anglais. – 16 balles par le même.

Papier d’emballage. – 10 balles de 100 k. par Djemnah.

Perles ordinaires. – 2 c. par Pérou.

Quincaillerie. – 7 c. par Pérou.

Rhum. – 1.473 barriques de Maurice, dont 1.050 par Lioness, contre 3 barriques et 3 caisses de la Réunion.

La suppression du droit de consommation qui, à Tamatave, a pesé sur ce liquide jusqu’au 1er décembre dernier, en a encouragé l’importation.

Le rhum de Maurice alimente surtout la consommation indigène.

Les prix de détail varient, à Tamatave, entre 0 fr. 30 et 0 fr. 60, tandis que, pendant l’état de siège, ils oscillaient entre 1 fr. et 1 fr. 80. La barrique se tient au cours de 75 fr. pour le Réunion et 70 fr. pour Maurice.

– 74

Document info
Document views185
Page views185
Page last viewedSun Dec 04 12:43:58 UTC 2016
Pages85
Paragraphs816
Words22237

Comments