X hits on this document

164 views

0 shares

1 downloads

0 comments

14 / 52

CODESRIA

outre examiné la structure organisationnelle et la mise en œuvre du programme. Il a été également souligné l’importance de la coordination entre les institutions membres du consortium, du renforcement des capaci- tés et de la nécessité d’établir une liaison avec les diver- ses communautés preneuses de décisions.

PROGRAMME DE RECHERCHE ÉCONOMIQUE Les principales activités de ce programme sont la re- cherche, le renforcement des capacités de recherche et le dialogue sur les politiques. Un projet de Livre Vert de Mike Obadan sur The economic and social impact of privatization of state owned enterprises in Africa (l’impact économique et social de la privatisation des entrepri- ses publiques en Afrique) a été achevé pour publica- tion. Une rencontre de réflexions sur le moyen de peau- finer et de démarrer le programme est envisagée, de même que le lancement d’un institut d’été sur la pro- motion d’approches hétérodoxes de l’économie du dé- veloppement.

PROGRAMMES ET PROJETS DE RECHERCHE COLLABORATIVE

Les projets de recherche collaborative sont de deux gran- des catégories, à savoir :

LES PROJETS DUNE DURÉE DE VIE DE 2 À 4 ANS Les projets d’une durée de vie inférieure à un an (com- prenant principalement 1 à 3 conférences dans l’année organisées en partenariat avec différentes institutions)

Le CODESRIA est actuellement engagé dans 14 parte- nariats stratégiques et initiatives de recherche collaborative, qui jouent un rôle important et complé- mentaire pour les Programmes de Recherche institu- tionnels, à la fois en termes d’espace et de temps qui leur sont consacrés et de leur part du budget total du Programme de Recherche (40 %). Les initiatives collaboratives en 2006 comprenaient :

LE PROGRAMME DÉCHANGES SUD-SUD POUR LA RECHERCHE SUR LES HISTOIRES DE DÉVELOPPEMENT (SEPHIS) Au cours des six derniers mois de l’année 2006, le CODESRIA et SEPHIS ont cherché à consolider les acti- vités existantes (tournées de conférences, Ateliers élar- gis sur l’Histoire sociale, distribution de livres). De nou- velles activités telles que le programme d’échanges inter-facultaires dans les universités du Sud ont été lan- cées. D’autres initiatives ont été lancés, notamment sur les publications en ligne avec le e-magazine de SEPHIS, la numérisation des revues d’histoire publiées dans le Sud, des Subventions pour la recherche internationale avec le SSRC et la formation d’une synergie accrue en- tre les activités de SEPHIS et du CODESRIA en Asie et dans les pays d’expression portugaise. A cet égard, SEPHIS a invité les coordonnateurs de ses différents centres de ressources basés à Calcutta (CSSSC) et à Dakar (CODESRIA) à participer à la réunion de son comité directeur qui s’est déroulée du 18 au 21 juin 2006 à Hanoi (Vietnam). Deux sessions différentes ont

14

été organisées, et celle du 19 juin 2006 a vu la participa- tion de tous les membres du Comité directeur de SEPHIS. Au cours de cette réunion, les centres de ressources ont présenté les activités menées ces deux dernières années, et partagé avec le Comité directeur leurs programmes pour les cinq prochaines années. Une deuxième ses- sion organisée le 20 juin a réuni les coordonnateurs des centres de ressources pour discuter et clarifier les questions soulevées à la première réunion. Les sugges- tions suivantes ont été faites pour la mise en œuvre :

  • Renforcer la collaboration entre les centres de res- sources : visites aux centres de ressources, par- tage de connaissances, identification de cher- cheurs pour les ateliers et les tournées de conférences, échanges de documentations ;

  • Activités proposées en 2006–2008 : programme d’échanges inter-facultaires, tournées de conféren- ces, ateliers élargis sur l’histoire sociale, pro- gramme de formation en recherche (CSSSC), ate- lier de formation sur la gestion de l’héritage culturel Sud/Sud, réunions d’experts sur la gestion des re- vues Sud/Sud en ligne, initiative conjointe pour la conférence internationalesurles questions d’Equité (sur des thèmes comme ‘Pauvreté comparée’) ;

  • Planification à long terme du programme SEPHIS avec un calendrier détaillé des activités et évène- ments proposés, incluant si possible des thèmes des ateliers de formation ;

  • Thèmes à consider dans le future : 1. Histoire et Migration ; 2. La Formation, le fonctionnement et l’importance des communautés de la diaspora et

    • 3.

      L’Etat de l’histoire économique dans le Sud ;

  • Création de nouveaux centres de ressources de SEPHIS, en particulier dans la région de l’Asie du Sud-est.

Le 21 juin, une troisième session s’est tenue à l’Univer- sity d’Hanoi avec les représentants locaux et régionaux de l’Asie du sud-est venus du Vietnam, de la Thaïlande, du Laos, du Cambodge et de la Chine. La réunion avait pour but de familiariser les participants avec la recher- che sur l’histoire du développement et les questions connexes d’identité, d’équité et de citoyenneté.

Distribution de livres Des exemplaires gratuits des livres suivants ont été dis- tribués au cours du deuxième semestre :

  • 1.

    Jomo K. S. and Erik Reinert (Editor), 2005. The Origins of Development Economics: How Schools of Economic Thought Have Addressed Development. Oxford University Press.

  • 2.

    Jomo K. S. (Editor), 2005. Pioneers of Development Economics: ‘Worldly Philosophers’ on Development. Oxford University Press.

Document info
Document views164
Page views164
Page last viewedSun Dec 11 01:04:13 UTC 2016
Pages52
Paragraphs2028
Words28087

Comments