X hits on this document

157 views

0 shares

1 downloads

0 comments

25 / 52

Rapport annuel 2006

Kehinde Olusola Olayode

Obafemi Awolowo University

Nigéria

Salomon Mampeta Wabasa

Université de Kisangani

DRC

Anthony Ibechile Monye-Emina

University of Bénin

Nigéria

Agbo Uchechukwu Johnson

Ahmadu Bello University

Nigéria

Malick Toure

Centre d’etude et d’action pour l’auto développement

Mali

Laurent Gankana

Université Marien Ngouabi

Congo

Henry G. Chingaipe Denis Ouedraogo

University of Malawi

Malawi

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso

Burkina Faso

25

Ce processus de régionalisation offre au CODESRIA l’occasion de travailler avec des universités partout dans le continent et de les informer sur ses program- mes et activités. Il permet aussi au CODESRIA d’avoir une idée des conditions dans lesquelles travaillent les chercheurs sociaux africains et des difficultés auxquel- les se heurtent leur recherche, leur savoir et leur contri- bution aux débats locaux et mondiaux. Ces partena- riats offrent des possibilités variées de maillage et d’initiatives stratégiques communes au service de la communauté africaine de chercheurs sociaux. Des uni- versitaires individuels sont également invités à partici- per aux programmes très variés de recherche, de forma- tion et de publication du CODESRIA.

Le nombre sans cesse croissant de candidats intéressés par les Ateliers méthodologiques témoigne de la popu- larité du programme et aussi, de la lacune dans le domaine de la formation en recherche dans les univer- sités africaines. Même dans les universités où une telle formation existe, l’accent est beaucoup plus sur l’offre de techniques de recherche plutôt que sur les hypothè- ses méthodologiques et épistémologiques qui sous-ten- dent les techniques en question. Les ateliers méthodo- logiques du CODESRIA insistent moins sur l’action que sur la réflexion qui entraîne et explique l’action.

ATELIERS MÉTHODOLOGIQUES DE FORMATION EN RECHERCHE DU CODESRIA

La crise de l’enseignement supérieur se traduit claire- ment par l’absence d’aptitudes de base en recherche et de rigueur épistémologique de l’investigation scientifi- que, lesquels devraient caractériser tout établissement universitaire. Ces insuffisances font que souvent, les produits de la recherche en Afrique ne répondent pas aux normes internationales. C’est ce qui justifie l’orga- nisation par le CODESRIA d’ateliers sur les domaines et les théories de la recherche qualitative pour promou- voir les solidarités, le travail en réseau, l’interdiscipli- narité et les échanges entre jeunes chercheurs sociaux africains, et encourager le dialogue intergénérationnel sur la production du savoir et les hypothèses épistémo- logiques qui sous-tendent l’exercice.

Les moyens modestes du Conseil ont nécessité la régio- nalisation des séminaire bien que ce type d’atelier de- vrait être organisé dans chaque université africaine. Cette démarche augmente les chances pour les étudiants de 5 sous-régions d’Afrique (avec une session spéciale pour le Nigéria). Chaque année, une université différente de la sous-région est choisie pour organiser un atelier. Pour 2006, les Universités de Harare (Zimbabwe), Oran (Algérie) et Yaoundé (Cameroun) respectivement ont or- ganisé les ateliers pour l’Afrique australe, l’Afrique du Nord et l’Afrique centrale. L’atelier pour l’Afrique de l’Est prévu à l’Université de Dar es-Salaam qui n’a mal- heureusement pas pu se tenir a été reporté à 2007.

Ateliers méthodologiques régionaux

Quatre ateliers méthodologiques régionaux ont été or- ganisés en 2006. Ces ateliers sont rendus nécessaires par la faiblesse perceptible de la formation universi- taire et les carences consécutives qui bloquent la valori- sation scientifique des chercheurs africains. La non- maîtrise des procédures de recherche les plus fondamentales demeure une préoccupation sérieuse que les séminaires de méthodologie du CODESRIA vi- sent à traiter, en mettant l’accent sur les aspects épisté- mologiques, méthodologiques et logiques du proces- sus de recherche. La composante rédactionnelle des ateliers méthodologiques conjointement coordonnés avec le Programme Publications et Diffusion est égale- ment devenue une pierre angulaire de ce programme.

En 2006, le Conseil a démarré le processus de planifi- cation de la décentralisation de l’atelier méthodologi- que régional qui situerait les ateliers dans les universi- tés de cinq régions d’Afrique. Ce processus de décentralisation rapprocherait les ateliers de la com- munauté scientifique au Conseil, tout en dotant ces universités de ressources méthodologiques. Il serait en outre une pièce centrale des échanges intra-régionaux entre universités des nombreuses régions.

Afrique de l’Ouest

L’atelier méthodologique pour l’Afrique de l’Ouest s’est déroulé à Cotonou, au Bénin, du 22 au 26 mai 2006. Pour cet atelier, le comité de sélection s’est réuni au CODESRIA le 19 avril 2006, pour examiner 26 demandes.

Les lauréats 2006 étaient :

Nom

Affiliation institutionnelle

Damaris R. Akinola Ato Kwamena Onoma

Egerton University Princeton University

Helen Elizabeth Ovbude

University of Ibadan

David Sohinto Fatimata Diallo

Agro Engineer Université Gaston

Berger

Pays Kenya USA Nigéria Bénin Sénégal

Document info
Document views157
Page views157
Page last viewedFri Dec 09 18:18:29 UTC 2016
Pages52
Paragraphs2028
Words28087

Comments