X hits on this document

154 views

0 shares

1 downloads

0 comments

37 / 52

niors voyaient dans l’atelier une occasion de remise à niveau de leurs aptitudes. D’une manière générale, l’en- thousiasme, les questions, les débats, les commentaires et les demandes de clarification qui entrecoupaient les différentes présentations des personnes ressources, étaient tout simplement révélateurs du degré d’appré- ciation de l’atelier et aussi, de la profondeur des be- soins méthodologiques et rédactionnels des chercheurs sociaux à l’University of Sierra Leone. Lors de la ses- sion d’évaluation qui a mis fin à l’atelier, les partici- pants et les autorités universitaires ont unanimement salué les efforts déployés par le CODESRIA pour atté- nuer le poids de leur situation difficile d’après-guerre et raviver la quête d’excellence dans la recherche et la publication. Les lauréats et l’université ont appelé le CODESRIA à faire de l’atelier un évènement annuel et à prévoir dans son budget le renforcement de capacités dans d’autres domaines de la recherche, de la forma- tion et de la production et la diffusion de connaissan- ces. Le vice-recteur adjoint qui a ouvert l’atelier a salué le CODESRIA et souligné l’importance de ranimer la culture de la recherche, du débat scientifique et de la publication en Sierra Leone. Le Professeur Adebayo Olukoshi, Secrétaire exécutif du CODESRIA, a saisi l’oc- casion pour mettre en exergue la vision, la mission, l’histoire et les activités du CODESRIA, et a lancé aux enseignants et aux étudiants de l’université le défi de devenir plus actifs au sein de l’organisation et de ses activités.

L’atelier comportait une session spéciale pour la pré- sentation du CODESRIA à la communauté universi- taire sierra léonaise ; le don de nouvelles publications aux bibliothèques universitaires et la diffusion de pu- blications récentes par le Conseil sur la politique, l’éco- nomie et la société en Sierra Leone. En particulier, le livre largement acclamé intitulé Between Democracy and Terror, qui est un produit d’un groupe national de tra- vail parrainé par le CODESRIA sur la Sierra Leone, a été présenté et discuté par son directeur de publication, l’historien Ibrahim Abdullah. Les 30 exemplaires ap- portés pour la présentation se sont vendus au prix de rabais spécial de 20000 leones (6 dollars EU) – une somme importante dans ce contexte d’après-guerre, et

Cérémonie d’ouverture de l’Atelier Annuel de l’Ecriture Scientifique à Ouagadougou, présidée par l’ancien Président du CODESRIA, Professeur Taladidia Thiombiano

Rapport annuel 2006

le CODESRIA a dû promettre d’apporter 50 autres exem- plaires à vendre au même prix de rabais.

En conclusion, l’atelier rédactionnel et méthodologi- que a rempli sa mission de réponse modeste d’un ré- seau panafricain de chercheurs sociaux pour s’occu- per des difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes enseignants et les étudiants de troisième cycle dans une université qui lutte pour se remettre de crises prolon- gées et aussi, partager avec des étudiants et enseignants de l’Université de Sierra Leone les résultats de la re- cherche que le CODESRIA a financée et qui sont perti- nents pour leurs pays et leurs disciplines.

Atelier d’écriture scientifique de Ouagadougou

L’atelier de Ouagadougou s’est déroulé du 30 octobre au 3 novembre à l’hôtel Relax Hotel, en collaboration avec le Centre d’Etudes, de Documentation, de Recher- che Economiques et Sociales (CEDRES) de l’Université de Ouagadougou. L’atelier faisait partie d’un tripty- que prévu dans le cadre de l’initiative annuelle de ré- daction scientifique du CODESRIA et ciblait en parti- culier l’Afrique francophone. Les personnes ressources étaient notamment Séverin Cécile Abega, Professeur d’Anthropologie à l’Université Catholique d’Afrique Centrale, Yaoundé et Pierre Bouda, Professeur de Fran- çais à l’Université de Ouagadougou, ainsi que Jean- Bernard Ouédraogo et Francis Nyamnjoh du Secréta- riat du CODESRIA à Dakar. Plus de 200 demandes ont été reçues et traitées et 37 participants ont ainsi été sé- lectionnés. Cependant, l’atelier a vu la participation effective de 30 lauréats venus de divers pays d’Afrique francophone. Quelques 7 participants d’Algérie, du Congo Brazzaville et de la République démocratique du Congo n’ont pas pu s’y rendre, à cause de difficul- tés liées aux vols, raisons pour laquelle le Secrétaire exécutif, le Professeur Adebayo Olukoshi leur a envoyé des lettres de promesse de participation à l’atelier de rédaction 2007 pour l’Afrique francophone. L’atelier a été ouvert et clôturé par le chef du CEDRES, le Profes- seur Taladidia Thiombiano qui, en dépit de son calen- drier chargé, a personnellement participé à certaines sessions, pris des dispositions pour la couverture de l’évènement par la télévision nationale et aussi un jour-

Participants de l’atelier d’écriture de Ouagadougou

37

Document info
Document views154
Page views154
Page last viewedFri Dec 09 02:24:29 UTC 2016
Pages52
Paragraphs2028
Words28087

Comments