X hits on this document

139 views

0 shares

1 downloads

0 comments

42 / 52

CODESRIA

Internationale Samenwerking (No. 03, avril 2006, pp.32- 35). A en juger par le courriel ci-après envoyé par la co- organisatrice, Ginger da Silva, à Jimi Adesina, cette sé- rie de manifestations est en train d’avoir un effet très positif sur l’image du CODESRIA et de ses publica- tions aux Pays-Bas :

De :«Ginger daSilva» <Ginger.daSilva@rnw.nl> A : «Jimi O. Adesina» <J.Adesina@ru.ac.za> Objet : Je suis heureuse que vous soyez bien rentrés Date : Mardi 18 avril 2006 08:32:02 -0000

Mon cher Jimi,

Ce fut un véritable privilège d’avoir organisé les discussions sur le thème Shaping a New Africa. La lecture des livres et la préparation des discussions ont été éducatives en elles-mêmes. Chaque discus- sion a suscité des réflexions et était pleine de nou- veaux éclairages (pour moi !). Que ce soit à côté du distributeur de café au travail ou dans les soi- rées dînatoires, je me retrouve en train de soulever des questions africaines, de vous citer, Thandika et Tukumbi. Les idées se répandent.

J’avoue que de tous les thèmes, c’est celui du NEPAD qui me préoccupait le plus. Dans mon propre travail de diffusion, les histoires économi- ques sont toujours les plus difficiles à animer pour un auditoire, et le NEPAD est certainement une histoire compliquée. Mais mes craintes ont été dis- sipées par la clarté de votre pensée et la passion dont Charity a fait montre. Vos deux présentations ont été si vivantes et vous deux aviez donné des exemples tellement édifiants que, sans recourir à la simplification, un thème difficile devenait ac- cessible à l’auditoire. Avec des orateurs comme vous, mon travail est facile !

J’espère que nos chemins se croiseront à nouveau et je vous souhaite bonne chance dans vos recherches.

Meilleures amitiés, Ginger

African Intellectuals, Thandika Mkwandawire.

42

Africa & Development Challenges in the New Millennium, Jimi Adesina

Au nombre des autres évènements mettant en vitrine le programme de publications du CODESRIA figurait une réunion d’experts organisée par le Center for African Studies à Stanford University, aux Etats-Unis, le mardi 7 février 2006, sur les défis et possibilités contempo- rains de l’édition en Afrique et sur l’Afrique. La réu- nion d’experts était conçue dans le cadre d’un projet de plus grande envergure dans lequel le Centre est actuel- lement engagé, sur le thème « Les intellectuels afri- cains ». A cette réunion, à laquelle le CODESRIA était représenté par le chef du département de publication et diffusion Francis Nyamnjoh et son chargé de pro- gramme, ont également participé Ngugi wa Thiong’o qui vit et enseigne actuellement à Irvin en Californie, Kassahun Checole d’Africa World Press et Were Omamo, agro-économiste et écrivain. Tous les panélistes qui ont été engagés dans la publication à divers titres à l’intérieur ou en dehors du continent africain ont con- tribué à faciliter une discussion élargie sur les thèmes, provoquée par l’article de Nyamnjoh (que les organisa- teurs avaient décidé de faire circuler avant aux panélistes et aux 100 participants) intitulé : «From publish or perish to publish and perish: What the ‘Africa’s 100 Best Books’ tell us about publishing Africa» (traduction libre : « De publier ou périr à pu- blier et périr : Ce que les ‘100 meilleurs livres d’Afrique’ nous disent sur l’édition en Afrique ») publié dans Jour- nal of Asian and African Studies en 2004.

Liberal Democracy, Tukumbi Lumumba Kasongo.

Document info
Document views139
Page views139
Page last viewedMon Dec 05 15:06:00 UTC 2016
Pages52
Paragraphs2028
Words28087

Comments