X hits on this document

155 views

0 shares

0 downloads

0 comments

7 / 48

situations et à une intervention plus globale et plus proche des personnes concernées.

Chaque intervenant doit être conscient de la richesse apportée par l'autre.

3°) DIVERSITE : Les différentes formes d'exercice de la fonction parentale doivent être prises en compte. La diversité et la variété des formes de la famille, la présence sur les territoires de cultures et de modes de vie différents doivent être considérées comme une richesse, dans le respect des droits de l'enfant et dans le cadre de la Loi.

4°) MIXITE SOCIALE : Les interventions des acteurs sociaux, les initiatives locales doivent veiller à être ouvertes à l'ensemble des parents, à préserver la cohésion sociale des territoires et à éviter de stigmatiser ceux qui y participent.

5°) PRIORITE DU TERRITOIRE : C'est sur les territoires de vie des personnes (commune, quartier, îlots.. .) que se développent les réseaux et les solidarités de voisinage susceptibles de favoriser l'exercice de responsabilité des parents, notamment à partir des lieux et services de proximité tels que l'école, les associations....

- C'est au sein des territoires, en partenariat avec les élus et les acteurs locaux que les actions doivent se définir et se mettre en place. Et c'est sur les territoires, autour des attentes des parents et des enfants, en s'appuyant sur les ressources locales, que les partenariats les plus larges possibles doivent s'établir

6°) LE SOUTIEN A L’INITIATIVE : Institutions et professionnels, élus locaux et responsables associatifs ont pour responsabilité d'aider et de soutenir les initiatives. Ils doivent les susciter, favoriser leur adaptation et leur inscription dans le temps.

Les financements accordés prennent en compte l'effort de l'initiative, le temps de gestation, les difficultés d'organisation et de réalisation. Ils peuvent admettre le droit à l'erreur comme une condition nécessaire à l'innovation.

Les financeurs prennent en compte les rythmes des promoteurs et le temps nécessaire au développement des actions. Ils s'efforcent d'assurer des garanties de pérennité suffisantes pour installer les initiatives dans le temps et permettre les adaptations rendues nécessaires par l'expérience. - Dans tous les programmes et financements, le temps de la mise en réseau et de l'échange doit figurer clairement comme un temps de construction de projet, indispensable et créatif.

- La construction d'un projet doit comporter une phase d'évaluation qui est une condition du développement. Cette évaluation doit être partagée entre tous les acteurs concernés, à commencer par les parents eux-mêmes.

- Les institutions encouragent leurs professionnels à s'engager au sein de ces initiatives. Elles leur proposent un accompagnement professionnel et des formations nécessaires à l'évolution de leurs pratiques.

REAAP comité local du Ternois Atrèbatie, Page 7 sur 4403/12/09

Document info
Document views155
Page views165
Page last viewedThu Dec 08 12:34:11 UTC 2016
Pages48
Paragraphs1019
Words7776

Comments