X hits on this document

81 views

0 shares

0 downloads

0 comments

10 / 36

pool de capital privé

Domiciliation offshore

Opacité due au manque de réglementation et aux biais des bases de données

Fiscalité favorable

Transactions actives sur actifs cotés, négociables et liquides

Commissions double (gestion et performance) prohibitives payées aux managers par les investisseurs

Recherche de rendement absolu sur horizon court

Éventail large de stratégies d’investissement dans les marchés de capitaux à la poursuite de rendement élevé () et de volatilité faible ( faible)

Levier financier par vente à découvert, collatéral et usage intensif des dérivés de crédit

Découvertes des prix et main invisible (efficience des marchés)

Diversification

Rendements non corrélés  et plus élevés et moins volatiles

Dispersion des risques

Liquidité

Déstabilisation

Endettement

Risque de contrepartie

(caractère endogène et procyclique des garanties)

Comportement mimétique

Risque d’illiquidité

Risques opérationnels (fraudes)

Manque de transparence

Faible régulation

Risque systémique

Sources : Rapport du Parti Socialiste Européen (2007), Jon Danielsson (2007)

II.Une cartographie des risques spécifiques aux hedge funds dans le contexte global perturbé par la crise du crédit structuré de l’été 2007

Etant des acteurs prépondérants de la finance de marché, très liés aux banques d’investissement, les hedge funds sont devenus des acteurs critiques dans la dynamique des risques pouvant conduire au risque systémique. La crise financière en train de se développer depuis l’été 2007 illustre l’actualité de cette question puisque les hedge funds ont été les principaux acheteurs des crédits structurés et surtout des tranches subordonnées les plus spéculatives. La place qu’ils ont acquise contraste avec l’obscurité de leur activité puisqu’ils disposent d’une latitude très large pour décider ce qu’ils veulent divulguer, à qui et selon quelle périodicité. Leur influence et le manque de transparence (s’agissant des divulgations d’informations) sont devenus des sources de défiance pour les investisseurs institutionnels.

Le risque des hedge funds importe par ses conséquences sur le reste de la finance et au delà sur l’économie. Les premiers concernés sont leurs clients qui sont de plus en plus des investisseurs institutionnels, lesquels ont fait de la gestion alternative une composante de l’allocation stratégique de leur portefeuille d’actifs. La question qui se pose à cet égard est celle de la discipline de marché. Les investisseurs partenaires des hedge funds sont-ils capables de comprendre les risques pris par l‘intermédiaire de ces derniers, de les surveiller et de contribuer à les contenir ?  Les autres acteurs concernés directement sont les prime brokers qui sont presque toujours des départements de grandes banques d’investissement. C’est le

Document info
Document views81
Page views81
Page last viewedWed Dec 07 13:04:03 UTC 2016
Pages36
Paragraphs968
Words15286

Comments