X hits on this document

90 views

0 shares

0 downloads

0 comments

21 / 36

que ce soit aux investisseurs, aux régulateurs et aux prime brokers. Quant aux procédures de gestion des risques, on affirme qu’elles se sont considérablement améliorées et que cette tendance devrait se poursuivre. Ainsi, ces recommandations sont loin de répondre au besoin de réglementation imposé par les événements de crise récents.

De leur côté, les autorités de supervision reconnaissent les trois grandes catégories de risques relatifs aux hedge funds. Leurs propositions en revanche se concentrent presque toutes sur les risques cachés et le risque systémique engendré par les hedge funds. Elles restent muettes sur le dernier type risque qui font des hedge funds des agents de propagation du risque systémique constitué dans la titrisation du crédit. Ces autorités dans l’ensemble font confiance à la discipline de marché et à la régulation indirecte, mais sans vraiment augmenter le niveau des contraintes ni renforcer les mécanismes d’incitation. Plus précisément, elles mettent l’accent sur l’enregistrement des gérants de hedge funds à leurs autorités de régulation, sur les Due Diligence14 et le renforcement de la coopération entre superviseurs et entre régulateurs et hedge funds /prime brokers et l’utilisation plus grande des tests de stress. De même, elles sont unanimes pour limiter l’accès des hedge funds aux épargnants individuels.

Les organismes nationaux et internationaux ont émis des recommandations majoritairement contraignantes contrairement aux organisations professionnelles qui mettent un point d’honneur à n’imposer aucune obligation aux hedge funds. Elles se situent aux niveaux micro et macro et elles tendent à favoriser une répartition plus égalitaire des responsabilités entre les différents protagonistes de la chaîne d’investissement des hedge funds et pas seulement aux investisseurs. Leur principal intérêt vient de leur prise en compte de toutes les sources de risques propres aux hedge funds. Toutes ces recommandations visent à rendre obligatoires les divulgations d’informations publiques et privées de la part des hedge funds et des prime brokers qui auraient pour conséquence de rendre plus fiables les bases de données et de baisser les biais de reporting. Ces révélations d’informations permettraient à chacun de jouer son rôle en matière de gestion des risques en facilitant le monitoring des hedge funds individuels.

Si les propositions des organisations professionnelles sont facilement prévisibles dans le sens où ces dernières ont pour objet de défendre les intérêts des hedge funds, il n’en va pas de même de celles des régulateurs. Le paradoxe de leurs recommandations vient du fait que d’un côté les régulateurs mettent en garde contre les dangers que les hedge funds font courir à la stabilité financière mais, d’un autre coté, ils louent les hedge funds qui fournissent des services essentiels aux marchés. A cause de cette posture dogmatique les régulateurs sont réticents à toute recommandation qui va au delà d’un appel pour la Due Diligence par les contreparties. Cette attitude peut aussi provenir des différentes responsabilités prudentielles qui sont éclatées entre les superviseurs, comme la  protection des investisseurs, la stabilité financière et l’intégrité des marchés. Ce qui pousse certains économistes à recommander une modification institutionnelle consistant à rapprocher la Bank of England et le FSA au Royaume Uni (Danielsson). Une autre explication se situe dans la recherche de la compétitivité des places boursières et dans la  volonté de certains régulateurs d’augmenter l'attractivité de leur place financière au prix d’une plus grande vulnérabilité au risque. Sans oublier les lobbies de hedge funds très influents auprès des décideurs politiques.

2.

Tableau récapitulatif des recommandations et des risques des hedge funds: une analyse structurelle

14 Analyse quantitative et qualitative d'un hedge fund réalisé en général par l'investisseur institutionnel avant tout investissement

Document info
Document views90
Page views90
Page last viewedSat Dec 10 23:20:54 UTC 2016
Pages36
Paragraphs968
Words15286

Comments