X hits on this document

105 views

0 shares

0 downloads

0 comments

27 / 36

Deux bulletins de la Communauté de communes ont été édités en 2007 afin d’informer la population sur les projets intercommunaux. Le 14ème numéro du bulletin de la CdC a été imprimé en février 2008.

En outre, un projet de création de site Internet de la CdC a été engagé, dont la mise en œuvre est prévue pour le premier semestre 2008.

Pays des Rives de Garonne

L’année 2007 a permis d’avancer le travail de concertation et de réflexion à l’échelle du Pays qui regroupe les quatre CdC du Pays de Langon, des Coteaux Macariens, du Canton de Podensac et du Pays d’Auros.

La réalisation d’un schéma de développement économique a en particulier permis d’avoir une meilleure connaissance de la situation et d’arrêter un programme d’actions pour favoriser l’économie locale.

Dans la même logique, une consultation a été réalisée fin 2007 pour la réalisation d’un schéma de services.

M. LE MAIRE : remercie M. PLAGNOL et donne lecture de la délibération :

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que la loi N° 99.6.586 du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale prévoit que le Président de l’établissement public de coopération intercommunal adresse chaque année, au Maire de chaque commune membre, un rapport retraçant l’activité de l’établissement, accompagné du compte administratif arrêté par l’organe délibérant de l’établissement.

Ce rapport de la Communauté de Communes du Pays de Langon doit faire l’objet d’une communication de M. le Maire au Conseil Municipal en séance publique.

Ce bilan sera annexé à la présente délibération et sera repris au procès verbal de la réunion du Conseil Municipal.

Le Conseil Municipal, Monsieur le Maire entendu, après en avoir délibéré, à l’unanimité,

PREND connaissance du rapport ci-dessus énuméré.

M. SENDRES : Je voudrais apporter une précision en ce qui concerne ces recettes qui sont en augmentation de 5,3 % par rapport à la taxe professionnelle, on peut imaginer que très rapidement elles seront plus élevées parce qu’il y a des entreprises récemment installées qui n’ont pas encore payé leur taxe professionnelle, ce sont des entreprises qui vont compter à cet égard.

Il y a des entreprises à caractère commercial, j’ai pourtant noté que le représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux antenne de Langon, vote contre ces implantations à Langon, est-ce que ceux d’entre vous, je crois que vous y étiez M. le Maire peuvent nous rapporter ici les explications de vote.

M. LE MAIRE : Bien sûr, je vais vous donner des explications. J’ai profité de ma présence puisque avant c’était Alain LADOS qui me représentait et aujourd’hui ce sera Gilles GRENIER qui sera le porte parole de la commune auprès de cet organisme.

Je m’étonne chaque fois que pour la chambre des Métiers, c’est toujours non, ainsi que la Chambre de Commerce et d’Industrie Langonnaise, j’ai constaté et senti le porte parole très gêné pour dire non, je constate que chaque fois qu’il y a une implantation commerciale sur la

Document info
Document views105
Page views105
Page last viewedSat Dec 10 03:53:44 UTC 2016
Pages36
Paragraphs1026
Words15547

Comments