X hits on this document

91 views

0 shares

0 downloads

0 comments

5 / 36

de passer au vote, je suis prêt à répondre aux questions de ceux qui n’y étaient pas ou ceux qui ont des questions à poser malgré leur présence en commission des finances la semaine dernière. Donc, je vous laisse la parole et nous essaierons de répondre à vos questions.

M. LE MAIRE : Je vais vous donner quelques indications avant de vous laisser la parole bien volontiers sur les statistiques et comparaisons que nous avons faits concernant la taxe d’habitation et le foncier bâti par rapport à certaines communes, je tiens à votre disposition ces documents. Par rapport aux communes entre 5 000 et 10 000 habitants pour la T.H. nous allons être à 10,70 alors que nous sommes parmi les plus bas (exception Biganos grâce à SMURFIT recettes importantes), pour le F.B. nous sommes dans des strates un peu plus élevées nous sommes quand même dans la moyenne départementale largement et même en dessus.

M. SENDRES : A la lecture des documents que l’on nous a remis, on comprend bien que le désengagement de l’Etat nous a obligé à réagir. Je crois que l’auteur de ce mémento a voulu marquer fortement cette chose et on ne peut pas le contester, je dis que le choix qui a été opéré d’augmenter la T.H. de 2 % et le F.B. de 4,5 % se justifie parce qu’on peut imaginer que la T.H. est subie par tout le monde, alors que le F.B. est subi par des personnes nanties et aujourd’hui avec les difficultés que rencontrent les ménages qui sont le plus dans la difficulté c’est un raisonnement qui se conçoit.

Je voudrais savoir quand vous parlez du taux moyen des communes pour 2007, parlez-vous des communes qui rentrent dans les mêmes ratios que les nôtres au point de vue habitat ou est-ce que c’est la moyenne du département, ce sont des communes comme Langon ?

M. LE MAIRE : Nous avons par rapport aux communes entre 5 000 et 10 000 habitants, le deuxième taux le plus faible. Une précision, quant on parle d’augmentation de chiffre, ce qui intéresse les Langonnais par rapport à la T.H. et le F.B. c’est ce que l’on retrouve sur la feuille d’impôts, je précise qu’un contribuable qui paie 618 € de T.H. pour l’année (commune et département) l’augmentation de la commune sera de 7,50 € sur sa feuille d’impôt, pour le F.B. le contribuable qui paie 592 € la hausse sera de 17 € pour l’année.

Mme BLED : je voudrais vous poser deux ou trois questions.

La première concerne le fonctionnement page 4 du document remis, il s’agit des charges financières qui augmentent de 26 % , à quoi cela est dû ?

M. PLAGNOL : les charges financières comprennent la gestion de la dette.

Mme BLED : C’est un emprunt, ce sont les intérêts de l’emprunt.

M. PLAGNOL :C’est l’emprunt qui est prévu pour 2008. La politique c’était de prévoir un emprunt pour équilibrer les budgets et en fonction des investissements que nous avons à faire.

Depuis 6 ou 7 ans, cet emprunt n’était jamais pris l’année de sa décision, il est toujours pris l’année d’après, pour la première fois on sera sans doute obligé de faire l’emprunt sur l’année 2008 en tout cas une partie, ce qui explique la forte augmentation qui est réalisée.

Mme BLED : Deuxième point qui concerne les charges exceptionnelles dans le tableau fonctionnement page 8 , on était à 18 200 € en 2007 et on passe à 43 000 € en 2008.

Document info
Document views91
Page views91
Page last viewedTue Dec 06 20:17:03 UTC 2016
Pages36
Paragraphs1026
Words15547

Comments