X hits on this document

95 views

0 shares

0 downloads

0 comments

9 / 37

Martin Geoffroy, “Pour une typologie du nouvel âge” (1999)9

I.

Du religieux flottant à l'émergence d'un réseau

Retour à la table des matières

Selon, Champion, la notion de religion dans la société moderne s'articulerait autour de trois pôles : les croyants, les incroyants et, surtout, les croyances « diffuses ». Elle remarque la polarisation du religieux sur deux tendances opposées : l'intégrisme et le syncrétisme. Mais la majorité de la population occidentale se placerait plutôt quelque part entre les deux, dans ce que l'auteure appelle un « religieux flottant 6 ». D'ailleurs, c'est probablement ce concept qui amène Champion à conclure que le mouvement du NA en tant que tel n'existerait plus depuis la fin des années soixante-dix et qu'il s'intégrerait plutôt désormais dans une immense « nébuleuse mystique-ésotérique 7 ».

Selon l'auteure, cette « nébuleuse » aurait sept caractéristiques fondamentales : la dimension de l'expérience comme point central, l'objectif de la transformation de soi grâce à des techniques psycho-corporelles ou psycho-ésotériques, le salut visé qui concerne la vie terrestre et est conçu selon les critères dominants de la société actuelle, une vision moniste qui s'oppose au postulat dualiste des religions traditionnelles, un optimisme à la fois certain et mesuré face au développement humain, une éthique de l'amour qui commence par l'amour de soi et, enfin, l'importance du charisme chez les leaders et les porte-parole du NA 8. Par ailleurs, elle souligne la présence, dans cette nébuleuse hétérogène, de plusieurs points de tension. La tension principale se manifesterait entre les adeptes d'expériences paranormales et ceux, moins friands de spectaculaire, de l'autoperfectionnement. Un deuxième point de tension résiderait dans la valeur donnée aux traditions instituées par rapport au bricolage individuel et un troisième relèverait de l'articulation, pouvant même aller jusqu'à la fusion syncrétique, entre le psychologique et le spirituel. Finalement, il y aurait un autre point de tension entre la magie et le « spiritualisme humaniste », c'est-à-dire entre une volonté de puissance et un renoncement à cette dernière au profit « de symbolisations sur le

6 F. Champion, art. cité.

7 F. Champion, « La nébuleuse New Age », Études, no 14, 1995, pp. 233-242.

8 F. Champion, « Religieux flottant. éclectisme et syncrétisme », art. cité, pp. 752-753.

Document info
Document views95
Page views95
Page last viewedFri Dec 09 06:29:23 UTC 2016
Pages37
Paragraphs314
Words12085

Comments