X hits on this document

140 views

0 shares

0 downloads

0 comments

19 / 40

fréquentation des structures sanitaires pour la prise en charge des complications qui découlent de l’interruption de grossesse.  

A ce jour aucun decret d’application de la loi n° 10 du 10 juillet 2000 portant santé de la reproduction (SR) n’a été pris. Il en résulte alors un vide juridique que l’on peut considérer comme une opportunité pour régler des problèmes spécifique de SR.

Malgré l’optimisme de certains dirigeants du programme, des contraintes socioculturelles et religieuses pourraient peser sur ce dernier, notamment dans le domaine de la mobilisation des communautés. Par rapport à cette mobilsation, il faut aussi noter que d’énormes potentialités existent.

Des questions cruciales en vue de rendre le programme performant et de le pérenniser ont commencé à retenir l’attention des responsables du programme, notamment le renforcement du soutien politique au programme, la mobilisation de la communauté, l’implication du secteur privé, la formation systématique, le système de financement des soins après avortement de même qu’une stratégie claire relative à la disponibilité du matériel SAA.

Quelques remarques de l’auteur :Les observations suivantes pourraient alimenter le débat en Guinée concernant la pérennisation des SAA et les prochaines étapes :

a.

Le vide juridique existant (absence de decret d’application de la loi sur la SR) peut être mis à profit par le biais d’un plaidoyer dans le sens de l’adoption des textes réglementaires spécifiant les conditions et modalités d’application de la loi. Ce faisant, il faudra veiller à ce que les SAA et/ou tout autre problème de santé de la reproduction pertinent soient bien pris en compte ;

b.

Pour contribuer à un environnement juridique propice, il conviendra de mener, à l’intention des leaders, des personnels et des populations, une large campagne de sensibilisation aux textes juridiques sur la SR combinés aux objectifs des différents programmes en la matière ;

c.

.  En vue de pérenniser le programme de soins après avortement, les responsables gagneraient à envisager un processus de planification stratégique.

Document info
Document views140
Page views141
Page last viewedFri Dec 02 19:06:22 UTC 2016
Pages40
Paragraphs773
Words15270

Comments