X hits on this document

204 views

0 shares

0 downloads

0 comments

3 / 40

PREFACE

..

En 2001 un consortium d’agences de coopération de l’USAID, d’organisations régionales et internationales et de partenaires nationaux s’est proposé de mettre en œuvre une Initiative sur les services de soins après avortement (SAA) en Afrique francophone.  Le but principal  de l’initiative est de promouvoir l’amélioration de l’accès et de la qualité des services de SAA en Afrique francophone.   Cette initiative  vise trois objectifs globaux, notamment :

i)

Créer un environnement politique favorable à l’introduction et l’extension des services SAA

ii)

Evaluer, documenter et disséminer en Afrique Francophones les pincipales leçons apprises dans la mise en oeuvre des services SAA aux  niveaux regional et international

iii)

Encourager un échange Sud-Sud en matière d’expertise technique et programmatique en vue de l’extension des services SAA.

L’activité centrale de l’initiative était une conférence de 4 jours sur les SAA qui s’est tenue du 4 au 7 mars 2002 à Dakar, Sénégal. Cette conférence s’est inspirée de l’atelier international de Mombassa organisé en mai 2000 sur la question qui avait pour résultat, entre autres, des esquisses de plans d’actions par pays sur les SAA pour satisfaire les besoins spécifiques de ces derniers en la matière.

Le but général de cette conférence était de promouvoir l’établissement et le développement dans la région de services de SAA de qualité plus accessibles et durables. Un des objectifs de la conférence était de disséminer les travaux novateurs accomplis au Burkina Faso, en Guinée, au Sénégal et au Ghana afin de  permettre leur dupplication dans les différents pays de la région.

Ainsi, a-t-il été prévu de mettre en oeuvre des études de cas sur les SAA au Burkina, au Ghana, en Guinée et au Sénégal. Les résultats de ces dernières ont servi à alimenter des présentations et les discussions pour  partager les expériences et élaborer les plans d’actions aussi bien régional que nationaux.

POLICY était chargé de coordonner la préparation et la finalisation du canevas de collecte des informations nécessaires à l’élaboration des rapports des pays et le guide d’entretetiens pour les études de cas. En outre, POLICY a pris en charge la mise en oeuvre des études de cas au Burkina Faso et en Guinée.  

Ce présent rapport a trait aux résultats des investigations menées au Burkina et en Guinée et qui ont consisté en des entretiens avec les acteurs potentiels des SAA et une exploitation de documents relatifs à ces activités.

Les expériences relatées dans ces études ont servi à alimenter plusieurs présentations en plenière et à l’occasion de tables rondes organisées dans la conférence à Dakar. Ces présentations se trouvent dans “Les Actes de la Conférence sur les Soins Après

Document info
Document views204
Page views205
Page last viewedSun Jan 22 18:30:12 UTC 2017
Pages40
Paragraphs773
Words15270

Comments