X hits on this document

855 views

0 shares

0 downloads

0 comments

113 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)113

ou rompu, rendant inopérante l'action régulatrice du groupe social. Ce lien individu-société serait constitué de quatre éléments : 1. l'attachement à autrui qui incite l'adolescent à se conformer aux attentes légitimes de l'autre pour ne pas le heurter ; 2. l'engagement dans des activités honnêtes qui le motive à éviter de commettre des délits qui, par les réactions qu'ils risqueraient de provoquer, pourraient nuire à ses projets ; 3. l'implication qui est simplement le fait d'être occupé pendant ses loisirs, et 4. la croyance qui est la conviction qu'on doit obéir aux lois.

Hirschi a eu le mérite d'attirer l'attention des sociologues contemporains sur l'utilité d'une théorie de la régulation sociale, et de faire la démonstration qu'une telle théorie pouvait rendre compte d'une série de faits mal expliqués jusqu'ici en criminologie. Cependant, le modèle qu'il propose ne permet pas de répondre de façon satisfaisante à la question : comment le lien individu-société peut-il conduire au respect de la loi ? Il n'y a aucune raison de penser que l'intégration à la société puisse conduire automatiquement à la conformité. Encore faut-il qu'on profite de ce lien pour transmettre un certain nombre de valeurs ou pour agir dans un sens précis sur la conduite individuelle.

Si Hirschi avait été un lecteur plus attentif de Durkheim -dont pourtant il se réclame - il n'aurait pas commis l'erreur d'ignorer cette dimension du problème. En effet, le sociologue français avait clairement expliqué que l'attachement aux groupes sociaux ne suffit pas pour susciter une conduite morale, qu'il faut, en outre, que les représentants de la société démontrent leur fidélité aux valeurs qu'ils jugent essentielles.

Durkheim apparaît donc comme un guide plus sûr que Hirschi quand il s'agit de développer une théorie adéquate de la régulation sociale. Il nous a légué quelques concepts qui nous permettront de rendre compte avec simplicité et élégance des résultats de la recherche contemporaine. Deux notions me semblent particulièrement cruciales dans le présent contexte : l'intégration au groupe et le blâme.

Document info
Document views855
Page views855
Page last viewedThu Dec 08 04:32:10 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments