X hits on this document

876 views

0 shares

0 downloads

0 comments

126 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)126

Deuxième partie : La morale

Chapitre 8

LA STIGMATISATION ET LA DÉSAGRÉGATION DU SENS MORAL

Retour à la table des matières

Les actes délinquants qui résultent de l'affaiblissement du contrôle moral ne sont, dans certains cas, que la première étape d'un long processus dont le terme pourrait être la création d'un criminel invétéré. Pouvons-nous retracer cette évolution ? Oui, jusqu'à un certain point. Nous disposons, en effet, de nombreuses informations qui nous permettent de reconstruire le processus qui commence par une éducation relâchée pour aboutir à la disparition des inhibitions morales qui, chez la plupart des gens, font obstacle au crime.

La tolérance et ses causes

Nous l'avons vu, les délinquants ont reçu une éducation marquée par l'indulgence, le laisser-aller et l'indifférence. Ils ont grandi dans un climat de grande liberté qui les a mis à l'abri des contraintes morales. Ils ne furent qu'épisodiquement confrontés à des personnes résolues à défendre l'intégrité d'une norme. D'où vient ce vide moral ? Il suffit d'être tant soit peu familier avec l'histoire familiale des jeunes délinquants pour identifier les situations qui, de toute évidence, suscitent ou favorisent la tolérance. Six situations peuvent être

Document info
Document views876
Page views876
Page last viewedThu Dec 08 14:45:20 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments