X hits on this document

795 views

0 shares

0 downloads

0 comments

137 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)137

Deuxième partie : La morale

Chapitre 9

LE PHÉNOMÈNE MORAL

Récapitulation

Retour à la table des matières

Les points saillants de l'analyse menée dans les trois derniers chapitres pourraient être ramenés à sept propositions.

1. Plus une personne réprouve la délinquance, moins elle commettra de délits.

Cette proposition renvoie aux observations concernant l'ambivalence morale des délinquants et à la tendance des non-délinquants à désapprouver massivement des délits comme le vol. Il est possible d'y voir l'indice du fait qu'une dimension de la conscience morale - la propension à réprouver le crime - contribue à freiner le passage à l'acte.

2. Plus l'individu est intégré à des groupes où le vol et la violence sont réprouvés, moins il aura tendance à poser ces actes.

Cette proposition est déduite de deux constatations. Premièrement, les adolescents qui sont bien intégrés à leur milieu familial et scolaire commettent moins de délits que ceux qui ne le sont pas. Deuxièmement, quand ils s'attendent à être désapprouvés par leurs

Document info
Document views795
Page views795
Page last viewedTue Dec 06 12:46:06 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments