X hits on this document

1020 views

0 shares

0 downloads

0 comments

152 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)152

est très faible, surtout à court terme.

L'impunité affaiblit la morale et la justice

Même si la sanction pénale n'a pas, ou très peu, d'influence directe sur la morale, il semble bien qu'elle puisse en avoir une qui soit indirecte et à long terme en limitant le nombre des crimes impunis.

Une anecdote, racontée par Andenaes (1974, pp. 18-19), aidera à comprendre le processus. En Norvège, un arsenal avait fait l'objet d'une série impressionnante de vols. Puis vint un jour où deux garçons, pris en flagrant délit, tuèrent le gardien. Le drame obligea la police à faire diligence et elle réussit à arrêter plusieurs voleurs. Une grande quantité de biens volés fut récupérée : plusieurs camions contenant des armes, des munitions, de l'équipement de radio, des uniformes, etc., furent remplis après les rafles. Voici comment des garçons appréhendés expliquaient pourquoi ils avaient été poussés au vol. Ils s'étaient fait dire qu'il était facile de voler dans l'arsenal et que plusieurs camarades l'avaient fait avec succès. Ces exemples les incitaient à tenter leur chance et, comme ils réussissaient à tout coup, ils le disaient à d'autres camarades qui entreprenaient eux aussi de les imiter.

Toute faute impunie en encourage d'autres à faire la même chose. Il est difficile de ne pas se laisser tenter quand on voit bon nombre de gens commettre des délits ouvertement et impunément. Cette contagion du « mauvais exemple »s'explique par un double processus : l'affaiblissement des convictions morales et le sentiment d'injustice.

L'affaiblissement des convictions morales. - Les inhibitions morales ne peuvent que difficilement conserver leur vigueur sans le support d'autrui. Pour se développer et se maintenir, elles doivent être épaulées et confirmées par celles d'autrui, lesquelles s'incarnent dans sa conduite et dans ses réactions d'approbation ou de réprobation. Dans un vacuum social, les principes moraux risquent de s'étioler. Seuls les saints, et par définition ils ne sont pas nombreux, restent dans le droit chemin malgré qu'ils soient entourés d'hommes sans

Document info
Document views1020
Page views1020
Page last viewedTue Jan 17 02:26:47 UTC 2017
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments