X hits on this document

967 views

0 shares

0 downloads

0 comments

188 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)188

Il se trouve donc un bon nombre d'individus qui commettent des délits jusqu'au moment où ils se font prendre, puis ne réapparaissent plus dans le système, vraisemblablement parce qu'ils ont cessé de commettre des délits suffisamment sérieux pour déclencher une nouvelle arrestation. Il est bien possible que, sur le lot, un bon nombre de sujets auraient tôt ou tard arrêté spontanément leur activité délictueuse, mais il est tout aussi probable que l'effet de dissuasion spéciale ait joué sur un nombre appréciable de ces novices du crime. En tous les cas, c'est ce qu'on peut penser devant les quatre observations suivantes.

a/ Dans son étude sur le vol à l'étalage, Cameron (1964, p. 151-167) montre que ceux qui pratiquent ce type de vol en amateurs sont terrorisés lorsqu'ils se font prendre. Pour eux, c'est un moment dramatique. Ils ont l'impression de vivre un cauchemar. Et, selon cet auteur, il y a très peu de récidive chez ces gens.

b/ Voici comment Debuyst et Joos (197 1, p. 199) décrivent la réaction d'un garçon qui avait été arrêté pour avoir commis plusieurs vols :

« L'intervention de la police a provoqué en lui un grand choc. C'est à ce moment qu'il a eu l'impression que son avenir social se trouvait compromis et qu'il a brusquement pris conscience de la gravité de l'acte. Il présente en effet une attention considérable au "paraître" social et revendique une possibilité d'atteindre un statut social "respectable". Il craint qu'une condamnation du juge ne constitue à ce point de vue un handicap. »

c/ Un rapport de recherche portant sur un échantillon considérable nous apprend que les garçons qui ont été pris par la police à la suite d'un vol affirment, pour la plupart, que l'arrestation les a poussés à commettre moins de vols 49 (Belson, 1975, p. 141).

d/ À des étudiants qui, dans le passé, avaient pratiqué le vol à l'étalage, Glaser (1978, p. 117) demande : Pour quelle raison avez-

49 BELSON apporte, par la même occasion, une indication qui ne va pas du tout dans le sens de la théorie de la stigmatisation : seulement 8 garçons sur 1425 (0,56%) répondaient que l'arrestation les avait poussés à commettre plus de vols qu'auparavant.

Document info
Document views967
Page views967
Page last viewedSun Dec 11 06:23:07 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments