X hits on this document

843 views

0 shares

0 downloads

0 comments

189 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)189

vous cessé de voler dans les magasins ? Il obtient les résultats suivants : 45% des répondants disent qu'ils en sont venus à avoir peur de se faire prendre ; un tiers ont pris conscience qu'ils posaient des actes moralement inacceptables et un quart, parce qu'ils s'étaient fait prendre.

2. Les récidivistes

Comment réagissent aux premières arrestations ceux qui, par la suite, deviendront des délinquants multirécidivistes ? Il est possible de donner une réponse approximative à cette question en examinant ce que les chercheurs appellent la « vélocité » de la carrière délinquante. Par ce terme, on entend le temps écoulé entre les arrestations successives d'un délinquant ou, pour être plus précis, entre le moment où un délinquant arrêté peut commettre un nouveau délit et l'arrestation suivante. Ceci permet de répondre à la question : combien de temps prend un délinquant arrêté, puis remis en liberté, pour commettre un nouveau délit conduisant à une nouvelle arrestation ? Dans la cohorte étudiée par Wolfgang et al. (1972, p. 169), les périodes écoulées entre les huit premières arrestations s'établissent comme suit 50 :

Entre la 1re et la2e arrestation, il s'écoule16,96 mois

Entre la 2e et la3e--8,79-

Entre la 3e et la4e--6,47-

Entre la 4e et la5e--6,51-

Entre la 5e et la6e--6,28-

Entre la 6e et la7e--5,95-

Entre la 7e et la8e--5,93-

Il semble que la première arrestation provoque un ralentissement substantiel de l'activité délinquante ; après la deuxième, le ralentissement est déjà moins marqué et, par la suite, l'activité délinquante se stabilise à un rythme qui conduit à une arrestation à

50 MURRAY et Cox (1979, p. 53) ont constaté exactement les mêmes tendances dans leur échantillon.

Document info
Document views843
Page views843
Page last viewedWed Dec 07 20:30:49 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments