X hits on this document

848 views

0 shares

0 downloads

0 comments

191 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)191

À la suite de la première intervention pénale (qui est en général une simple arrestation), environ 50% des délinquants abandonnent leur activité criminelle.

Les deux premières arrestations contribuent à ralentir l'activité délictueuse des délinquants récidivistes. Mais les arrestations ultérieures n'ont plus d'effet réducteur.

Ces trois dernières propositions mériteraient qu'on y consacre quelques recherches. il s'en dégage deux notions auxquelles les chercheurs devraient être attentifs, celle de signaux avertisseurs et celle de seuil pénal.

Les signaux avertisseurs. - Du point de vue de la théorie de la dissuasion, les interventions pénales n'ont pas seulement valeur de sanction, elles ont aussi valeur d'avertissement. Elles apportent au délinquant (et éventuellement à ceux de ses camarades qui seraient tentés de l'imiter) une information sur les peines auxquelles ils s'exposent. Pourquoi une simple arrestation qui, en soi, comporte peu d'éléments punitifs a-t-elle un effet réducteur ? Parce qu'elle informe le délinquant des risques auxquels il s'expose. On peut, selon toute vraisemblance, dire la même chose du procès qui se clôt par une admonestation, une sentence suspendue ou une peine avec sursis : il annonce l'imminence d'une peine. Même la probation peut être considérée comme un avertissement : rappel constant de la mesure d'incarcération qui risque de survenir la prochaine fois.

Ces signes avertisseurs sont nombreux dans le système de justice pour mineurs où on attend souvent qu'un grand nombre de délits soient commis avant de se résigner à décider d'un placement. Ils sont déjà moins nombreux chez les adultes et ils n'existent pas lors de crimes vraiment graves.

Pour le délinquant qui possède un minimum de rationalité (et il semble que ce soit le cas de la grande majorité), ces avertissements comportent un avantage considérable. Le transgresseur peut voir venir les coups. Il peut « tester » le système plusieurs fois et se faire une idée du seuil au-delà duquel les risques deviennent disproportionnés.

Document info
Document views848
Page views848
Page last viewedThu Dec 08 00:39:05 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments