X hits on this document

869 views

0 shares

0 downloads

0 comments

224 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)224

Selon la troisième hypothèse qui découle de la théorie de l'étiquetage, quand la société ne réagit pas devant la délinquance, celle-ci se résorbe d'elle-même. En d'autres termes, le délinquant cessera spontanément de commettre des délits si on l'ignore. Les sociologues interactionnistes ont fait grand cas de cette idée et ils en ont déduit la doctrine de la non-intervention, laquelle stipule qu'il faut laisser les jeunes délinquants tranquilles chaque fois que c'est possible (Lemert, 1967, et Schur, 1973).

Si cette hypothèse était fondée, des délinquants qui ne font pas l'objet de réaction sociale cesseraient tout naturellement de transgresser la loi, alors que ceux qui subiraient la réaction sociale continueraient leurs activités délictueuses. Au moins trois observations rapportées dans le présent volume vont directement à l'encontre de cette supposition.

Premièrement, plus les membres d'une communauté désapprouvent un acte délinquant (en d'autres termes, réagissent), moins on trouve, dans cette communauté, d'individus qui commettent ce délit (cf. chapitre 7).

Deuxièmement, plusieurs délinquants cessent de commettre des délits à la suite d'une intervention pénale (cf chapitre 13).

Troisièmement, il semble que les délinquants récidivistes ralentissent souvent leurs activités délinquantes après une première arrestation (cf. chapitre 13).

Il faut bien voir que si l'hypothèse de la non-intervention est transposée dans la terminologie de la dissuasion, elle signifie que l'impunité favorise une résorption de la délinquance et que, moins les peines sont certaines, plus la criminalité baissera.

Pour être défendable, cette hypothèse présuppose que la délinquance n'apporte ni gratification ni avantage à ses auteurs et, de ce fait, ne peut que disparaître avec le temps, sauf si elle est artificiellement maintenue et renforcée par la répression. Or, c'est

Document info
Document views869
Page views869
Page last viewedThu Dec 08 10:56:44 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments