X hits on this document

1283 views

0 shares

0 downloads

0 comments

248 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)248

Quatrième partie : Délinquants malgré tout

Chapitre 18

SE RANGER

Les bonnes résolutions

Retour à la table des matières

Dans les années soixante, des groupes de détenus des prisons américaines interrogés par l'équipe de Glaser croyaient qu'approximativement 50% de leurs camarades veulent retourner dans le droit chemin, mais que seulement la moitié de ces 50% seront capables de tenir cette résolution (Glaser, 1964, pp. 478-479). Irwin (1970, p. 112), qui interviewait des détenus sur le point d'être placés en liberté conditionnelle, avait aussi constaté que les délinquants ont souvent l'intention de changer : « La plupart d'entre eux croyaient que c'est l'affaire de chacun de réussir a sa sortie de prison et qu'à partir du moment où ils avaient pris la résolution de changer, leurs chances étaient bonnes de réussir. La plupart des hommes qui retournent en prison, pensaient-ils, ne veulent pas vraiment. » Autre indication : 36% des criminels adultes interviewés par l'équipe de Petersilia et al. (1978, p. 53) comptaient, au moment d'être libérés d'institutions pour jeunes délinquants, arrêter de commettre des crimes et se trouver du travail. Ce pourcentage montait à 52% au moment de leur libération de prison.

Document info
Document views1283
Page views1283
Page last viewedMon Jan 23 17:44:04 UTC 2017
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments