X hits on this document

726 views

0 shares

0 downloads

0 comments

255 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)255

- Mon pote, oublie-moi.

« La honte, l'humiliation devaient lui refuser la salive pour une plus longue phrase. Java et moi nous continuâmes notre chemin » (Genet, 1949, p. 259-260).

De tels exemples peuvent suffire pour persuader un criminel à prendre sa retraite avant qu'il ne soit trop tard.

Le fugitif. - La vie du criminel est une vie de bête traquée. Traquée parce qu'après chaque crime, même réussi, on a peur d'être pris. Est-ce que quelqu'un m'a reconnu ? Est-ce que j'ai laissé des traces ? Est-ce que mon complice me dénoncera ? Traqué parce qu'un criminel avéré est surveillé, interrogé, harcelé par la police qui l'accusera un jour ou l'autre d'un crime qu'il aura ou n'aura pas commis.

Le criminel est à la merci de tout le monde, de la police, des informateurs, de ses complices, de ses soi-disant amis, de ses victimes, de n'importe quel citoyen qui l'aura reconnu.

JEAN. - De toute façon, te fais pas d'illusions. Tu seras toujours traqué. Si c'est pas dans les bars, c'est partout ailleurs...

LARSÈNE. - Les gens te traquent...

JIM. - Les gens te traquent et quand les flics arrivent, les gens s'empressent de venir leur donner un coup de main et les flics se basent sur ce que ces gens-là disent, avant même de chercher à savoir... » (Aurousseau et Laborde, 1976, p. 122).

Les criminels professionnels savent que, pour échapper à la police, il est préférable de changer constamment de résidence et même de ville. S'ils opèrent trop longtemps dans le même secteur, ils seront vite repérés (King et Chambliss, 1972, p. 22). S'ils sont recherchés, ils font mieux de n'avoir aucune habitude, de ne jamais retourner deux fois de suite au même restaurant, au même bar ou au même cinéma (Reynold, 1963, p. 216). Comme le premier mouvement d'inattention peut leur coûter des années de liberté, ils sont constamment aux aguets. Ils sont alarmés par le moindre signe suspect et ils sursautent à chaque

Document info
Document views726
Page views726
Page last viewedSun Dec 04 08:12:46 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments