X hits on this document

741 views

0 shares

0 downloads

0 comments

265 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)265

de provenir des parents, des amis, des camarades, des collègues, des employeurs, des voisins, etc. ; deuxièmement, le quantum de respect et d'estime que l'on risque de perdre si un délit est connu dans son milieu ; troisièmement, les réactions de rupture et d'exclusion que peut déclencher la connaissance d'un crime : divorce, perte d'amis, congédiement, emplois devenus inaccessibles, etc.

Cette simple énumération devrait suffire pour convaincre le lecteur de l'importance des coûts moraux et sociaux découlant du crime. Il serait surprenant qu'ils n'aient pas un rôle central à jouer dans la décision de s'engager dans la voie du crime.

3. Les coûts pénaux concernent tous les inconvénients, pertes et souffrances qui découlent directement de l'exécution des lois : désagréments éprouvés lors de l'arrestation et de l'interrogatoire ; temps perdu, honte et coûts monétaires afférents au procès ; amende, incarcération, etc.

Cette dimension du problème a été longuement analysée dans les chapitres précédents. Il suffit ici de rappeler d'abord que, sur le plan de l'estimation des risques, la variable qui semble la plus importante est l'estimation de la probabilité cumulative de l'emprisonnement 68. Sur le plan de la sévérité, il faudrait tenir compte du seuil pénal 69 (le point à partir duquel l'intervention comporte suffisamment de contraintes pour motiver le délinquant à ralentir son activité délictueuse) et de la sensibilité différentielle à la peine d'incarcération 70 (le degré d'aversion que le délinquant éprouve pour la prison).

4. Les coûts liés au style de vie criminelle. Le style de vie criminelle n'a pas seulement des avantages. Comme nous l'avons vu au chapitre 18, il comporte aussi de graves inconvénients, principalement parce que le délinquant d'habitude doit constamment évoluer dans un environnement hostile. Ces coûts sont premièrement l'insécurité (crainte constante de l'arrestation, peur d'être tué),

68 Voir au chapitre 14.

69 Voir au chapitre 13.

70 Voir au chapitre 16.

Document info
Document views741
Page views741
Page last viewedSun Dec 04 15:43:06 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments