X hits on this document

941 views

0 shares

0 downloads

0 comments

279 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)279

conditionnés par les contraintes qui s'exercent sur eux. Possédant une liberté d'action, chaque individu est jusqu'à un certain point imprévisible et - ceci est fort important pour le problème qui nous occupe - il est inquiétant : il peut agresser et piller ses semblables.

L'indifférence. - Les sociétés modernes, nous l'avons vu, comportent trop de membres pour que la totalité d'entre eux se connaissent personnellement et éprouvent de la sympathie les uns pour les autres. Les citoyens sont donc amenés à côtoyer des gens à l'égard desquels ils n'éprouvent que de l'indifférence.

Le problème se pose donc en ces termes : Quand des individus autonomes, préoccupés de défendre leurs intérêts particuliers et n'éprouvant qu'une sympathie mitigée les uns pour les autres, se rencontrent, ils n'auront aucune raison, sauf la force supérieure de l'autre, de ne pas s'agresser, de ne pas se piller. Mais les uns et les autres sombrent alors dans l'insécurité et les affrontements continuels.

Cette situation est évitée par l'émergence de solutions grâce auxquelles les intérêts essentiels de chacun sont protégés. Ce sont les principes de justice qui permettent de « déterminer un partage des biens et des charges dans un groupe entre plusieurs personnes » (Villey, 1979, p. 101). On donne à chacun ce qui lui est dû. La justice est fondée sur un ensemble cohérent de règles générales qui s'appliquent de façon identique à tous. À ce titre, l'universalité est une caractéristique essentielle de la justice, ainsi que l'indique la définition qu'en donne Perelman (1972, p. 55) : la justice « consiste à observer une règle énonçant l'obligation de traiter d'une certaine manière tous les êtres d'une catégorie déterminée ». La fonction de la justice ainsi conçue est de prévenir les conflits en faisant prédominer un principe général.

Document info
Document views941
Page views941
Page last viewedSat Dec 10 13:36:31 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments