X hits on this document

772 views

0 shares

0 downloads

0 comments

282 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)282

principe sous-jacent est. « Celui qui a mal agi doit être puni. » C'est ainsi que, lors d'un vol dans un magasin, on dira : ce commerçant est malhonnête, il méritait d'être volé (Sykes et Matza, 1957). « Voler l'État ou une entreprise, ce n'est pas voler, ou alors, c'est voler des voleurs, donc on a le droit » (Mucchielli, 1974, p. 86). De la même façon, les ivrognes qu'on vole sont « punis » pour leur intempérance et les homosexuels ou les prostituées pour leur dépravation.

La thèse du châtiment mérité peut même être alléguée quand la victime, bien qu'elle n'ait rien fait de mal, s'est conduite de façon négligente ou naïve. Dans un bar, celui qui exhibe une grosse liasse de billets « mérite », par son imprudence, qu'on la lui vole. Et le propriétaire de la maison qui oublie de verrouiller portes et fenêtres « mérite » d'être cambriolé.

Les rationalisations faites en termes de vengeance ou de peine rétributive supposent au préalable que l'on déprécie la victime. « L'attitude justicière ne se maintient qu'à la faveur de cette dévalorisation constante de la victime remplacée par un mythe de moins en moins conforme à son objet » (De Greeff, 1950, p. 288). Par exemple, avant d'assassiner un parent, on le réduit à une caricature qu'il sera alors facile de supprimer.

3. Le mérite.

Si la victime, à cause de sa stupidité ou de sa malhonnêteté, a mérité d'être pillée, le délinquant, lui, à cause de son courage et de son habileté a mérité son butin. C'est du moins de qu'il prétend. Cette légitimation prend appui sur le précepte : « À chacun selon ses œuvres. » Elle est surtout évoquée par les criminels professionnels. Ceux-ci pensent que leur activité illégale peut très bien être assimilée à du travail. L'un d'eux affirmait même que c'est un dur métier ; il faut préparer minutieusement chaque coup, supporter sans flancher la tension, risquer sa liberté, faire des démarches pour vendre à un bon prix la marchandises, etc. Tout cela l'incitait à croire qu'il gagnait sa vie à la sueur de son front (Parker et Allerton, 1962, pp. 88-89).

Document info
Document views772
Page views772
Page last viewedMon Dec 05 11:56:00 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments