X hits on this document

1190 views

0 shares

0 downloads

0 comments

321 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)321

question ni de morale ni de justice, simplement de la loi du plus fort.

Dans une société raisonnablement policée, les sanctions pénales n'ont qu'un rôle limité à jouer parce que l'autorégulation due à la justice doublée du contrôle moral fournissent l'essentiel des motivations à respecter la loi. Comme on l'a vu au chapitre 14, la dissuasion s'adresse principalement aux éléments marginaux de la société, à ceux qui n'ont plus grand-chose à perdre - ni sur le plan de la réciprocité ni sur celui de la morale -à violer les règles du jeu social. Mais cette fonction marginale du système pénal reste malgré tout indispensable, d'abord parce qu'elle préserve la morale et, ensuite, parce qu'elle donne aux citoyens l'assurance qu'ils ne seront pas obligés de recourir à la violence pour se défendre. Et on ne voit pas comment on pourrait faire l'économie d'un minimum de violence pour contrer des individus sur lesquels on n'a prise ni par la voix de la justice ni par celle de la morale. La force reste alors l'ultime recours. Car elle est la seule méthode qui, par définition, n'exige pas, pour être efficace, le consentement de celui sur qui elle s'exerce.

Ni ange ni bête

Dans cet ouvrage, j'ai construit un système théorique qui visait à rendre compte du plus grand nombre possible de faits concernant les rapports entre le contrôle social et le crime. Très sommairement, ce système s'articule autour de quatre propositions principales :

1/ Les psychothérapies ne réduisent pas sensiblement le niveau de récidive auquel on aurait pu s'attendre si les sujets traités ne l'avaient pas été.

2/ Les sanctions morales, et tout spécialement le blâme, contribuent à faire baisser l'activité délinquante dans les milieux où elles sont appliquées.

3/ Les mesures pénales, et tout particulièrement la certitude des peines, ont un effet dissuasif sur les délinquants actuels et potentiels, ce qui les incite à réduire - et pas nécessairement à abandonner totalement - leur activité délinquante.

Document info
Document views1190
Page views1190
Page last viewedSat Jan 21 09:34:39 UTC 2017
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments