X hits on this document

675 views

0 shares

0 downloads

0 comments

45 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)45

Première partie : Autopsie d'un échec

Chapitre 2

LES FACTEURS LOURDS DE LA RÉCIDIVE

Retour à la table des matières

Quelles leçons tirer de ce constat d'échec ? Et d'abord, pourquoi l'effet zéro ? Comment se fait-il que, malgré les louables efforts de milliers de personnes, les résultats des projets thérapeutiques soient sans commune mesure avec les espérances ?

Une première réponse vient immédiatement à l'esprit : les traitements auxquels on a eu recours n'étaient pas assez puissants pour contrecarrer l'action des facteurs qui poussent certains hommes, d'abord à la délinquance et, ensuite, à la récidive. En d'autres termes, on peut penser que les déterminants de la récidive pèsent d'un poids plus lourd sur le délinquant que toutes les psychothérapies utilisées jusqu'à maintenant.

J'ai, dans un livre précédent (Cusson, 1981), traité longuement de la question : Pourquoi les adolescents commettent-ils des délits ? J'avais répondu en montrant que le crime est une activité plus gratifiante et plus profitable qu'on ne le croit habituellement et que,

Document info
Document views675
Page views675
Page last viewedFri Dec 02 20:14:53 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments