X hits on this document

717 views

0 shares

0 downloads

0 comments

79 / 348

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)79

Pour s'en sortir, une des seules cartes dont il dispose sera de laisser croire à l'autre qu'il est plein de bonnes intentions et sur la voie de la réhabilitation. Ainsi, la relation thérapeutico-répressive dégénère rapidement en opération de manipulation réciproque, le thérapeute laissant croire à l'autre qu'il est là pour l'aider alors qu'il a une claire mission de contrôle et le délinquant prétendant s'engager dans un processus de réhabilitation, alors que sa préoccupation est d'échapper au pouvoir coercitif qui pèse sur lui.

Document info
Document views717
Page views717
Page last viewedSun Dec 04 02:24:06 UTC 2016
Pages348
Paragraphs2523
Words106345

Comments